Posts Tagged 'OHL'

Le hockey en 2009, de J à Q

Mais qui peut bien se cacher derrière la lettre L ?

La suite.

J comme John Tavares. Dominant dans la OHL, impressionnant au Championnat mondial junior 2009… tout a été dit sur John Tavares avant même qu’il ne soit repêché dans la LNH. Lorsque les Islanders ont mis la main dessus, on a parlé d’un sauveur pour cette équipe en reconstruction. Par contre, aujourd’hui, un constat persiste : bien que les Isles soient améliorés cette année, il faudra plus qu’un bon jeune pour redresser la situation. L’attaque n’est pas mauvaise et repose sur de bons éléments, mais en défense et devant le filet (en passant, où est passé Rick DiPietro ?), ça fait dûr.

K comme KHL. J’ai vu une statistique intéressante récemment : en 1999, il y avait 66 joueurs russes dans la Ligue Nationale de Hockey. Aujourd’hui, il en reste 29. La cause de tout ceci ? Évidemment, c’est la KHL (Kontinental Hockey League), la nouvelle ligue russe de hockey menée par des multi-milliardaires, des géants de l’industrie pétrolière. Ces bonzes aux poches pleines font des pieds et des dollars pour garder leurs jeunes joueurs chez eux et pour rappatrier leurs plus vieux. Un joueur de 2e-3e trio peut espérer avoir un meilleur salaire en Russie qu’ici, alors plusieurs décident de retourner à la maison ; on a qu’à regarder ce qui est arrivé avec Alexander Perezhogin et Alexei Emelin, deux anciens du Tricolore qui jouent maintenant en Europe. Heureusement, les meilleurs, les Kovalchuk, Malkin, Gonchar et autres Ovechkin resteront. Mais à long terme, la LNH pourrait perdre une source de joueurs de grand talent. Lire la suite ‘Le hockey en 2009, de J à Q’

Publicités

La famille et le hockey

Aujourd’hui est le début d’un nouveau dossier que je vous offrirai au cours de la prochaine semaine et qui concerne les plus grandes familles de l’histoire de la LNH, qu’on parle de frère, de cousins, de père-fils ou de grand-parents. Je débute donc aujourd’hui avec un décompte des meilleurs duos de frères qui jouent actuellement dans la Ligue Nationale. La prochaine parrution concernera les duos de frères étant retirés.

#5 Mikko et Saku Koivu
Notre Saku national a, comme on le sait, un frère cadet qui évolue présentement pour le Wild du Minnesota. Ce dernier a connu sa meilleure saison l’an dernier avec une récolte de 54 points, et est en voie de recommancer ses exploits lui qui a maintenant treize points en quinze rencontres. Saku, de huit ans son aîné, a la même feuille de route : meilleure saison à vie l’an dernier et bon début alors qu’il a actuellement quatorze points.

#4 Scott et Rob Niedermayer
Bien qu’on ne sache pas encore si Scott sera de retour dans la LNH, on peut considérer ces deux frères comme étant un duo actif dans la Ligue. Les deux ont réalisé un rêve commun l’an dernier en gagnant ensemble la Coupe Stanley avec les Ducks. Scott, qui avait déjà pu soulever la coupe dorée par trois fois, a mentionné que cette conquête était sa préférée car il l’avait vécue avec son frère cadet qui en était à sa première victoire en finale de la Ligue Nationale.

#3 Tomas et Frantisek Kaberle
Deux défenseurs au même style, ces Kaberle apportent beaucoup à leur équipes respectives. Avec les déboires récents de Bryan McCabe, Tomas a plus de responsabilités, mais a su démontrer par les années passées des qualités qui manquent à certains défenseurs offensifs comme Sheldon Souray ou McCabe : une solidité défensive. Il est sans conteste la pièce maîtresse de la défensive torontoise. Kaberle a à peu près le même rôle chez les Hurricanes, mais joue souvent dans l’ombre de son frère qui est quelque peu plus talentueux que lui.

#2 Eric, Marc et Jordan Staal
Ces trois joueurs sont définitevent de futurs grandes stars de la LNH ; en fait, Eric, l’aîné, en est déjà une. Jordan frappe à la porte, mais il connait un début décevant cette année après une saison recrue phénoménale. Finalement, Marc s’affirme de plus en plus à la ligne bleue des Rangers. Il n’est pas remarqué actuellement mais est probablement le futur quart-arrière des Blue Shirts. Et il ne faut pas oublier évidemment, Jared, qui amorce sa deuxième saison dans la OHL. Quelle famille impressionante !

#1 Henrik et Daniel Sedin (jumeaux)
Ces deux joueurs suédois méritent amplement leur premier rang de ce décompte. Ils prennent de plus en plus de place chez les Canucks de Vancouver et mènent tout simplement cette attaque. Markus Naslund n’est plus le leader et le départ de Todd Bertuzzi est déjà oublié, car les Sedin font la pluie et le beau temps à Vancouver. Repêchés tous deux en première ronde du repêchage de 1999, ils cummulent un total de 634 points (moyenne de 317 chacun ce qui représente leur totaux réels qui ne sont dans un écart que de six points).

Autres notables
Martin et Mathieu Biron (le gardien des Flyers et le défenseur qui se trouve avec le club école du Canadien), Yan et Paul Stastny (l’attaquant du club-école des Blues et la star montante de l’Avalanche)…



Le hockey, c’est ma religion. J’en mange. Je lis les journaux, écoute la télé, vais sur des forums… Ici, ce blog, c’est MA place. Pour dire ce que je pense de ce monde du hockey qui, bien qu’exceptionnel, n’est pas parfait, et peut nous donner des raisons de sacrer…


Voici notre logo de partenariat, si jamais vous avez la bonté de nous faire un peu de publicité sur votre propre site...



Entrez votre email pour être averti de ce qui se passe sur RdH (nouvelles, nouveaux articles...) !

Rejoignez 8 autres abonnés

Catégories

Stats RdH

  • 39 253 vues

Pages les plus consultées

Publicités