Posts Tagged 'khl'

Back to the future

Bobby "Superman" Orr : un moment épique de l'histoire du hockey.

J’ai parlé dans mes précédants articles de l’importance grandissante de la Kontinental Hockey League (KHL), et du risque que représente cette ligue russe pour le niveau de jeu de la Ligue Nationale de Hockey. Petit rappel pour ceux qui ne le savent pas : plusieurs joueurs russes et européens qui jouent en Amérique du Nord ont décidé, ou décideront sûrement bientôt, de retourner près de leurs terres natales pour jouer au hockey.

Après réflexion et discussion, je ne sais plus si il faut considérer cette ligue comme un danger. Une LNH constituée de joueurs nord-américains seulement est-elle envisageable ?

Je pense sincèrement que, malgré toutes les défauts qu’on attribue aux Russes de la LNH (« ils jouent pour l’argent », « ils se fouttent de leur équipe », « ils préfèrent la médaille d’or à la Coupe Stanley », etc.), qu’ils soient véritables ou pas, on ne peut pas nier l’importance que prennent ces joueurs dans le hockey contemporain. Leur style de jeu en finesse, en style, en vitesse et en habiletés est aux antipodes du style nord-américain, beaucoup plus robuste. Ils apportent donc une autre dimension, une autre vision, qui permet à la Ligue Nationale d’avoir une grande diversité qui ajoute de l’intérêt. La place des Européens dans l’élite est aussi très grande : cinq des dix meilleurs marqueurs de la LNH viennent de ce continent, incluant deux Russes (Ovechkin et Kovalchuk). Plusieurs équipes comptent sur ces joueurs, et pas seulement pour gagner des matchs, mais aussi pour vendre des billets. Que seraient les Capitals de Washington sans Ovechkin, Backstrom et Semin ?

Lire la suite ‘Back to the future’

Publicités

Le hockey en 2009, de J à Q

Mais qui peut bien se cacher derrière la lettre L ?

La suite.

J comme John Tavares. Dominant dans la OHL, impressionnant au Championnat mondial junior 2009… tout a été dit sur John Tavares avant même qu’il ne soit repêché dans la LNH. Lorsque les Islanders ont mis la main dessus, on a parlé d’un sauveur pour cette équipe en reconstruction. Par contre, aujourd’hui, un constat persiste : bien que les Isles soient améliorés cette année, il faudra plus qu’un bon jeune pour redresser la situation. L’attaque n’est pas mauvaise et repose sur de bons éléments, mais en défense et devant le filet (en passant, où est passé Rick DiPietro ?), ça fait dûr.

K comme KHL. J’ai vu une statistique intéressante récemment : en 1999, il y avait 66 joueurs russes dans la Ligue Nationale de Hockey. Aujourd’hui, il en reste 29. La cause de tout ceci ? Évidemment, c’est la KHL (Kontinental Hockey League), la nouvelle ligue russe de hockey menée par des multi-milliardaires, des géants de l’industrie pétrolière. Ces bonzes aux poches pleines font des pieds et des dollars pour garder leurs jeunes joueurs chez eux et pour rappatrier leurs plus vieux. Un joueur de 2e-3e trio peut espérer avoir un meilleur salaire en Russie qu’ici, alors plusieurs décident de retourner à la maison ; on a qu’à regarder ce qui est arrivé avec Alexander Perezhogin et Alexei Emelin, deux anciens du Tricolore qui jouent maintenant en Europe. Heureusement, les meilleurs, les Kovalchuk, Malkin, Gonchar et autres Ovechkin resteront. Mais à long terme, la LNH pourrait perdre une source de joueurs de grand talent. Lire la suite ‘Le hockey en 2009, de J à Q’

Ray « Tyson » Emery : Le pari d’une vie, le pari d’une saison.

Voici la chronique d’un nouveau collaborateur du blog, Yannick. Ses articles paraîtront sur le blog à une fréquence encore indéterminée.

Été 2009 :
C’est la saison morte et tous les DG se permettent de rêver un peu. C’est aussi l’heure des aubaines et des spéculations : qui va aller chercher qui. Certains font des bons coups… et Bob Gainey accumule les erreurs. Par contre, la plupart vont en faire des bons et des mauvais, car c’est la vie. Paul Holmgren, monsieur Philadelphie, fait partie de la majorité. Tout le monde sera d’accord que ramener les Broad Street Bullies, dans la ville de l’amour fraternel, en allant chercher Chris Pronger, relevait du génie, mais qu’engager Ray Emery n’était pas vraiment ingénieux.
Ne lui lançons pas des pierres tout de suite. Imaginons que notre ex-Sénateur a profité de l’été pour voir son psy et qu’il a réglé ses problèmes intérieurs, et lançons plutôt des fleurs à Holmgren pour ce risque calculé (?). Espérons, cependant, qu’il a demandé l’avis de John Stevens (congédié depuis) avant de procéder à l’embauche, car Emery ne s’est jamais empêché de montrer son mécontentement au coach; c’est du moins ce qu’il nous a prouvé lors de son passage dans la KHL, la ligue russe (voir vidéo 1).
Mais! Mettons nous dans la tête de monsieur Flyers qui s’est dit : «Au diable les controverses, engageons un cerbère controversé !» Il a quand même eu le courage de faire fi d’un dossier où s’accumulent les retards aux entraînements, une bagarre contre un coéquipier (voir vidéo 2), une altercation avec un membre du personnel, un épisode de rage au volant et plusieurs autres cas de comportements inadéquat (vidéo 3)…
Malgré tout, les analystes sportifs sont plus que positifs et les fans se permettent eux aussi de rêver à la Coupe…

Lire la suite ‘Ray « Tyson » Emery : Le pari d’une vie, le pari d’une saison.’



Le hockey, c’est ma religion. J’en mange. Je lis les journaux, écoute la télé, vais sur des forums… Ici, ce blog, c’est MA place. Pour dire ce que je pense de ce monde du hockey qui, bien qu’exceptionnel, n’est pas parfait, et peut nous donner des raisons de sacrer…


Voici notre logo de partenariat, si jamais vous avez la bonté de nous faire un peu de publicité sur votre propre site...



Entrez votre email pour être averti de ce qui se passe sur RdH (nouvelles, nouveaux articles...) !

Rejoignez 8 autres abonnés

Catégories

Stats RdH

  • 39,000 vues