Posts Tagged 'Chicago Blackhawks'

Les Hawks en puissance

Les Blackhawks constitue jusqu’à présent une des bonnes surprises de la Ligue Nationale. Menés à l’attaque par deux recrues incroyables, Patrick Kane et Jonathan Toews, et possédant une défensive avec de la profondeur et du potentiel, ils se sont classés dans les huit premiers de l’Ouest et ce, malgré l’absence de leur meilleur joueur Martin Havlat.

En effet, Havlat a (encore) manqué une bonne partie du début de la saison ; en fait, il a disputé mercredi son deuxième match de la saison seulement. Il n’a malgré tout pas attendu longtemps pour faire sentir sa présence et il a aidé les Hawks à remporter des victoires de 6-1 et 5-1.

Après un quart de saison, Chicago maintient un dossier de 14-9-2 qui lui vaut 30 points et le quatrième rang de la conférence Ouest. Avec un alignement presque complet (seuls René Bourque et Kevyn Adams manquent à l’appel), les hommes de Denis Savard vont enfin pouvoir viser un objectif encore plus haut : rattraper les Red Wings de Detroit et s’emparer du même coup de la tête de la division Pacifique.

Est-ce réaliste ? Avec tout le potentiel qu’a cette formation, il est permis de rêver… Le point d’interrogation pourrait venir de devant le filet, où Nikolai Khabibulin connaît un bon début, mais pas un début digne d’un joueur gagnant 6 750 000 $ par saison.

Blackhawks de Chicago – En bref

Fiche : 14-9-2 = 30 points
Classement ligue : 6e
Classement conférence : 4e
Classement division : 2e
Dix derniers matchs : 6-2-2

Meilleur buteur : Patrick Sharp (12)
Meilleur passeur : Patrick Kane (20)
Meilleur pointeur : Patrick Kane (27)
Meneur +/- : Robert Lang (+11)

Publicités

Premier quart de saison dans la LNH

Eh oui ! Ça va tellement vite. Mais comme on dit, plus on aime ça, plus ça va vite, n’est-ce-pas ? Je parle évidemment de la saison de la LNH qui en est déjà rendue au quart et qui nous a déjà offert sa part de surprises et de moments forts. On peut enfin commencer à tirer des conclusions plausibles.

Tout d’abord, regardons chez nous, à Montréal. Le Tricolore a connu un début pour le moins surprenant et a contredit les prédictions de beaucoup d’experts. Mais est-ce-que ce sera un feu de paille ? Mon opinion est que le Canadien ne se fera pas avoir deux ans consécutifs de la même manière ; une baisse de régime est à prévoir, mais j’ai espoir que notre équipe terminera entre la 5e et la 7e position de l’Est. Alex Kovalev atteindra probablement le plateau des trente buts, si ce n’est pas des quarante, et celui des 70 points. Jusqu’à maintenant, il répond bien suite à sa saison décevante de l’an dernier.

Les Senateurs et les Red Wings forment certainement les deux formations les plus complètes de la LNH. Avec respectivement cinq et sept défaites, ils mènent leurs conférences. Les Hawks de Chicago, les Blue Jackets de Columbus et les Islanders de New York sont probablement les équipes les plus surprenantes. Les Blackhawks comptent sur une fillière de jeunes assez impressionante, et n’eût été de l’absence (encore) de Martin Havlat pour cause de blessure, peut-être pourraient-ils rivaliser avec les Wings pour le premier rang de l’Ouest. Les Blue Jackets, eux, se résument en un nom : Pascal Leclaire, ce premier choix au repêchage qui vient d’éclore. Finalement, à Long Island, ce sont les acquisitions et les mouvements de personnel de Garth Snow qui apportent une nouvelle vie au Nassau Colisseum.

Si certains surprennent, d’autres déçoivent ; c’est le cas des Capitals, qui occupent le dernier rang de la LNH alors qu’on croyait voir le lumière au bout du tunnel là-bas. Les prouesses d’Alexander Ovechkin ne parviendront pas à amener cette équipe en séries. Les Penguins connaissent eux aussi des difficultés. Sidney Crosby est toujours aussi dominant, mais il ne peut tout faire seul, et les débuts de saison décevants de Jordan Staal et Marc-André Fleury n’aide pas la cause des Pens. Dans l’Ouest, on ne fait pas face à beaucoup de déceptions, à part peut-être les Oilers qui sont toujours aussi pathétiques et qui se trouvent tout en bas du classement.

Visitez RdH demain, pour la suite de cette chronique qui concernera les performances individuelles et les accomplissements de certains joueurs.

Mes choix après un mois

La Ligue Nationale a amorcé sa saison depuis un mois environ, et déjà, certains joueurs se démarquent du lot. J’ai donc décidé de remettre mes trophées selon les performances accumulées jusqu’à maintenant. Pour chaque honneur, j’ai choisi trois joueurs comme nominé mais un seul comme gagnant ; le gagnant est en gras.

Calder [meilleure recrue] : Jonathan Toews, Patrick Kane, Sam Gagner
Un choix facile ici. Sans Kane, les Hawks seraient probablement beaucoup plus bas au classement. Il mène les recrues de la Ligue actuellement 19 points. Pour plus d’informations sur les recrues, lisez cet article.

Hart [joueur le plus utile à son équipe] : Henrik Zetterberg, Henrik Lundqvist, Daniel Alfredsson
Zetterberg est en voie de connaître la saison de sa carrière. Avec son comparse de toujours, Pavel Datsyuk, il est en train de brûler la Ligue Nationale, tout simplement. Ses 26 points le placent au sommet des pointeurs de la LNH devant les Crosby, Lecavalier et Alfredsson.

Jack Adams [meilleur entraîneur] : John Paddock, Mike Babcock, Ken Hitchcock
Avec une bande de jeunes qui arrivaient au début de la saison en tant que négligés dans la conférence Ouest, Hitchcock a été excellent pour amener ses joueurs à un autre niveau, et pour la première fois de leur histoire, les Blue Jackets peuvent espérer aux séries.

Norris [meilleur défenseur] : Niklas Lidstrom, Andrei Markov, Sergei Gonchar
Les statistiques de ces trois défenseurs sont assez similaires ; chacun a autour de quinze points jusqu’à maintenant. Mais ce qui les différencie, ce sont les +/- : 0 pour Markov, -5 pour Gonchar et… +13 pour Lidstrom ! Lidstrom prouve qu’il est encore un des meilleurs défenseurs de la LNH avec ce début de saison encore une fois majestueux.

Vezina [meilleur gardien] : Pascal Leclaire, Martin Gerber, Chris Osgood, Henrik Lundqvist
Je ne peux m’empêcher de placer quatre candidats ici tant la compétition est forte. Et au début de la saison, j’aurais été surpris de voir trois de ces quatre candidats. J’aurais plutôt vu Brodeur et Luongo faisant une chaude lutte à Lundqvist. Et c’est ce dernier à qui je décerne le prix de meilleur gardien. Il a huit victoires, dont la moitié par blanchissages, et une moyenne d’arrêts de .940. Il est exceptionnel et permet à son équipe qui est en difficulté offensivement ces temps-ci, d’espérer gagner à chaque match.

Tricolore [meilleur joueur du Canadien] : Cristobal Huet, Saku Koivu, Andrei Markov
Le Français mérite l’honneur de justesse devant ses deux coéquipiers. Il connait encore une fois un bon début de saison et offre lui aussi une chance de gagner au CH match après match.

À votre tour de décerner des prix !

Les Senateurs invincibles ?

Les Senateurs d’Ottawa connaissent un début de saison incroyable, avec une fiche de 11 victoires en 12 rencontres. Perché du haut du deuxième rang de la LNH, Ottawa regarde les autres équipes de haut, et avec raison.

Depuis le début de l’année, seuls les Hurricanes de la Caroline ont réussi à les battre, et ce fût un match très serré qui s’est terminé avec un écart d’un seul but. Et surprenemment, jusqu’à maintenant, ce n’est pas l’attaque qui fait tout le travail ; évidemment, les vedettes Dany Heatley, Jason Spezza et Daniel Alfredsson connaissent des débuts à la hauteur de leur réputation, mais ce qui fait la différence, c’est sans aucun doute les performances défensives. Avec seulement 25 buts contre, les Sens se tiennent parmi les meneurs de la Ligue, ce qui constitue relativement une surprise.

La défensive est assez diversifiée et a beaucoup de profondeur : tous les joueurs savent se débrouiller dans leur territoire, mais certains comme Andrej Meszaros, Joe Corvo ou Wade Redden sont capables de bien produire offensivement. La différence est pourtant devant le filet, alors que Ray Emery et Martin Gerber peuvent tous deux faire office de gardien numéro un et ce, match après match. Le retour en force du Suisse constitue une belle surprise pour les dirigeants des Senateurs qui devraient selon moi conserver cette profondeur devant le but plutôt que d’échanger Gerber à une équipe en besoin.

Est-ce l’année de la victoire pour les Sens ?

Attaque en panne Les Rangers ont chanceux hier de compter sur Henrik Lundqvist (qui est littéralement en feu) et sur une défensive étanche pour battre les Devils 2-1 en fusillade. En effet, leur offensive, qui sur papier est certainement l’une des plus explosives de la Ligue Nationale, n’a rien cassé jusqu’à présent. Faudrait peut-être se réveiller, parce que le gardien ne peut pas tout faire.

Retour en force Je vous parlais hier des difficultés qu’éprouvait le Wild du Minnesota avec les pertes successives de Marian Gaborik, Pavol Demitra et Niklas Backstrom ; eh bien, avec ces trois joueurs de retour dans l’alignement, le Wild a réussi à battre à plate couture les pauvres Flames par la marque de 4-1.

Premier but de Perron dans une cause perdante La recrue québécoise des Blues de St.Louis David Perron a marqué son premier but hier dans une défaite de 3-2 de son équipe contre les Hawks de Chicago. Ces deux équipes là surprennent jusqu’à maintenant ; elles occupent respectivement le 7e et 8e rang de l’Association Ouest.

Les Hawks en affaire ?

Voilà une équipe de qui je n’attendais pas grand chose cette saison, mais qui à date me surprend. Bon, ils occupent le 10e rang de l’Ouest avec une fiche sous .500 (5 victoires pour 6 défaites), mais tous les espoirs pour eux cette année sont permis.

Je parle évidemment ici des Blackhawks de Chicago. Avec des jeunes vedettes comme Jonathan Toews et Patrick Kane, qui ont le potentiel pour s’améliorer dès cette saison, on pourrait voir les Hawks se qualifier de justesse selon moi.

Cette équipe compte sur une bonne attaque. Robert Lang est là pour épauler les jeunes, tout comme Yanic Perreault. De plus, Jason Williams, Patrick Sharp et Tuomo Ruutu sont trois joueurs qui peuvent bien faire offensivement. Si Martin Havlat (qui est encorrrrreeeee blessé) peut revenir d’ici peu, les buts ne se feront vraiment pas rare à Chicago. Je rêve presque d’une ligne Havlat-Toews-Kane… une possibilité qui pourrait se réaliser dans les prochaines semaines et qui ferait très, très peur aux défensives et gardiens adverses.

Défensivement, ce n’est pas très reluisant, mais on compte quand même de bons éléments, à commencer par Brent Sopel et Andrei Zyuzin, deux récentes acquisitions de l’équipe. Le jeune Brent Seabrook est aussi une bonne profondeur, tout comme Jim Vandermeer et Duncan Keith. Finalement, devant le filet, Nikolai Khabibulin ne redeviendra probablement jamais le gardien qu’il était à Tampa Bay ; mais il semble quelques peu retrouver ses moyens depuis la fin de la saison dernière et le début de celle-ci.

Aucune pression n’est mise sur les épaules des jeunes joueurs des Hawks, ce qui pourrait constituer un avantage pour eux. C’est évident qu’ils réussiront à faire les séries prochainement ; reste à savoir si ce sera dès cette année.



Le hockey, c’est ma religion. J’en mange. Je lis les journaux, écoute la télé, vais sur des forums… Ici, ce blog, c’est MA place. Pour dire ce que je pense de ce monde du hockey qui, bien qu’exceptionnel, n’est pas parfait, et peut nous donner des raisons de sacrer…


Voici notre logo de partenariat, si jamais vous avez la bonté de nous faire un peu de publicité sur votre propre site...



Entrez votre email pour être averti de ce qui se passe sur RdH (nouvelles, nouveaux articles...) !

Rejoignez 8 autres abonnés

Catégories

Stats RdH

  • 39,000 vues