Archive for the 'Thrashers d’Atlanta' Category

Ilya Kovalchuk, suite et fin

Kovalchuk fait ses débuts avec les Devils ce soir.

Kovalchuk jouera un premier match avec sa nouvelle équipe dès ce soir.

Si vous avez lu mon blog récemment, ou avez suivi le hockey récemment, la nouvelle ne vous surprendra pas : Ilya Kovalchuk a été échangé, hier. Il se retrouve au New Jersey, chez les Devils qui ajoutent ce qui manquait probablement à leur équipe : de l’offensive. Ils sont en difficulté ces temps-ci, alors cet ajout leur donnera peut-être l’énergie nécessaire pour finir la saison en force et aller loin en séries.

En retour, ils donnent Patrice Cormier (ont-ils voulu s’en débarasser après le scandale dont il a fait partie il y a quelques semaines ?), Niklas Bergfors (attaquant), John Oduya (défenseur) et d’un futur choix de première ronde.

Voici mon commentaire (assez court parce que je suis pressé) sur cet échange. Les Devils perdent de bons éléments, mais ils viennent de se prendre un gros morceau, et ils empêchent en plus les équipes rivales de se retrouver avec Kovalchuk. Oduya et Bergfors étaient de bons jeunes, tout comme Patrice Cormier sera probablement un excellent joueur, mais aucun des trois n’arrive à la cheville du grand Russe. En cette saison de la dernière chance pour les Devils, il leur fallait aller chercher du mordeau pour renforcer leur formation. Voilà qui est fait.

En retour, les Thrashers bénéficient de joueurs qui leur permettront de rebâtir l’équipe sur de bases solides, et le choix de première ronde leur assurera du support à plus long terme.

En gros, c’est un échange qui a été très bon pour les deux équipes, contrairement à d’autres transactions des dernières semaines…

Publicités

Alerte ! Kovalchuk sur le « trading-block » ! (et plus)

Les Thrashers et Ilya Kovalchuk, c’est fini. Les deux clans se sépareront cet été au plus tard, mais la séparation pourrait aussi survenir dès cette fin de semaine, puisque la dernière offre de l’équipe au joueur (une offre de huit ans pour 80 millions, même les plus faibles en calcul réaliseront que ça fait un bon 10 millions de $ par année…) a été refusée.

Depuis, les Thrashers ont intensifiés les efforts pour échanger leur super-hyper-méga-vedette. Et cinq équipes sont supposément encore dans la course pour recevoir le Russe : les Bruins de Boston, les Flyers de Philadelphie, les Kings de Los Angeles, les Devils du New Jersey et les Canucks de Vancouver. Il y a aussi les Flames de Calgary et les Rangers de New York, mais ça me surprendrait assez puisque ces équipes ont été toutes deux actives ces derniers jours (voir autre texte plus bas)…

Aucun doute que Kovalchuk sera un ajout incroyable pour l’équipe qui le reçoit : il arrivera motivé, sera gonflé à bloc et se donnera jusqu’au bout pour enfin participer aux séries et peut-être gagner la Coupe… Souvenous-nous que Kovy n’a jamais participé aux playoffs de sa carrière! Évidemment, le prix à payer pour l’obtenir sera très élevé, et il s’agira sûrement d’un ou de plusieurs jeunes joueurs.

À suivre!

Lire la suite ‘Alerte ! Kovalchuk sur le « trading-block » ! (et plus)’

60 buts dans la mire de Kovalchuk

Quand on regarde les statistiques de la LNH, plusieurs catégories impressionnent. Il y a les 43 points de Vincent Lecavalier, les six blanchissages de Pascal Leclaire… mais la statistique que j’apprécie le plus à date, ce sont les 23 buts d’Ilya Kovalchuk.

23 buts en 27 rencontres, c’est vraiment plus qu’excellent. À ce rythme-là, si le tendance se maintient encore une fois, le Russe réussira 69 buts. Wow ! Il deviendrait le premier joueur en 11 ans (en fait, depuis que Mario Lemieux avait réussi l’exploit) à atteindre le cap des 69 buts.

L’exploit semble d’autant plus accessible que Kovalchuk a connu un début lent, et que son rythme ne cesse de s’accélérer depuis le changement d’entraîneur des Thrashers. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il se fait bien pardonner pour sa saison quelque peu décevante de l’an dernier.

Quel joueur spectaculaire, que bijou pour le hockey ! Il est électrisant et amène une énergie incroyable. Quand il a la rondelle, il est impossible de la quitter des yeux, comme plusieurs joueurs de Russie comme Alex Kovalev et Alexander Ovechkin, qui lui aussi est en voir de passer le cap des 60 buts. La raison a cela est simple, c’est que les Russes mettent tout l’emphase sur le patinage des jeunes joueurs mineurs. Comme ils disent, « à quoi ça sert d’apprendre à un joueur de six ans à faire des sorties de zone ? ». Très bonne mentalité.

Liens
Highlights de Kovalchuk cette saison

Un Québécois au sommet

Vincent Lecavalier vient d’être nommé joueur de la semaine pour une deuxième fois consécutive. Lecavalier est au sommet des marqueurs de la Ligue Nationale et il a aussi récolté huit points en seulement deux rencontres dans les sept derniers jours.

À ce rythme là il est parti pour une saison de 140 points, ce qui, je crois est assez faisable. Il serait le deuxième Québécois seulement en dix ans à finir au premier rang des marqueurs, après que Martin St.Louis eut réussi l’exploit en 2002-03 (remarquez que ces deux joueurs viennent de la même équipe, c’est-à-dire le Lightning…).

Lecavalier est en train de consolider son titre de superstar ; après quelques saisons correctes dans la LNH (il faisait toujours bien, mais on a toujours attendu plus de lui), il a mis les bouchées doubles et est un joueur très dominant dans toute la Ligue. Sa saison de plus de 100 points l’an dernier n’était pas une illusion : Vincent Lecavalier peut faire gagner une équipe à lui seul. En fait, selon moi, il est dans les joueurs les plus complets de la LNH au même titre que Sidney Crosby et Daniel Alfredsson.

Spectaculaire !

Avez-vous vu les résumés des matchs des Thrashers récemment ? Si oui vous avez probablement remarqué le jeu du Russe Ilya Kovalchuk, qui se résume en un mot… spectaculaire !

Quel joueur explosif et beau à regarder, il donnerait le goût du hockey à n’importe quelle personne. Sa vitesse, son sens du jeu, ses feintes incroyables et son lancer d’une puissance inouï… il a tout de Pavel Bure !

Ce soir à Montréal…

Ce soir au Centre Bell, l’attention sera retenue par le retirement du chandail de Larry Robinson, l’un des plus grands arrières de l’histoire du CH.

Le 19 flottera donc au toît alors que Cristobal Huet aura la lourde tâche de stopper les attaques des Senateurs.

Les vieux démons

Pour décrire le match d’hier, je n’utiliserai pas d’analogie à l’Halloween ou à un « mauvais costume choisi par le Canadien », car RDS.ca et La Presse m’ont déjà volé cette idée. Par contre, je suis pas mal d’accord avec cette comparaison.

Hier, on a eu droit à une performance du Canadien de l’an dernier, c’est-à-dire une équipe qui ne travaille pas 60 minutes, qui a de la difficulté à cinq contre cinq, qui doit beaucoup à son gardien et surtout, qui s’enfuit avec un point qu’elle ne méritait pas.

On se souvient au début de l’année passée ; le Canadien avait donné l’illusion d’être une excellente formation. Les victoires se faisaient habituellement par un seul but après des performances incroyables de Cristobal Huet. Et à la fin de la saison, quand Huet a commencé à flancher, on a tout simplement vu la vraie nature de notre fameuse équipe.

Il ne faut évidemment pas être pessimiste, mais simplement se rendre compte que hier, le Canadien aurait pu gagner en jouant comme il l’avait fait la semaine dernière contre les Bruins ou les Hurricanes. Les Thrashers sont une équipe vulnérable qui connait un début de saison plus que lent et qui était sur une longue séquence sur la route ; en toute logique, le CH aurait pu les battre.

Prochaine mission : Daniel Brière les puissants Flyers.

La chronique +/-

Voici maintenant une toute nouvelle chronique que j’écrirai régulièrement sur ReligionDuHockey : il s’agit des « plus » et des « moins ».

En fait, c’est une liste de joueurs ou d’équipes qui connaissent de bons résultats ou au contraire, de nombreuses contre-performances depuis quelques temps.

*à noter que le nom de « Chronique +/- » ne vient pas de moi, c’est en fait une idée que je vue sur un blog il y a quelques temps ; par contre, vu que ce blog n’est plus à jour et semble fermer, j’ai décidé d’utiliser ce nom car je le trouvais très bien*

Les plus

Le Wild du Minnesota Avec 6 victoires en 7 matchs et aucune défaite en temps réglementaire, le Wild est l’équipe à battre dans l’Ouest depuis le début de l’année. Avec 13 points sur une possibilité de 14, la troupe de Jacques Lemaire se trouve au sommet de sa division et au deuxième rang dans la LNH (les Senateurs, seule équipe à les surpasser, ont deux matchs de plus de joués). La clé du succès est simple : une défensive solide, des gardiens en feu et une attaque qui en fait juste assez, match après match. Lisez plus sur le Wild ici.

Les Senateurs d’Ottawa Encore une fois, Ottawa domine la LNH. C’est trop tôt pour parler, mais partis comme ils le sont, ce sera difficile de les battre et de les surpasser au classement. Sans disposer d’une défensive extrêmement étanche (ils ont accordé 18 buts, deux fois plus que le Wild), on peut dire que Martin Gerber les a gardés dans la plupart des matchs et est redevenu le gardien dominant qu’il était il y a deux ans avec les Canes. Mais le plus incroyable, c’est l’attaque de cette équipe, qui produit match après match. Daniel Alfredsson, Dany Heatley et Jason Spezza forme sans contredit le meilleur trio de la Ligue Nationale.

Paul Stastny Après une saison recrue qui a surpris à peu près tout le monde, le fils de Peter Stastny est de retour en force. Il est au deuxième rang de la LNH au niveau des points avec 14, et au premier lorsqu’on regarde la moyenne de points par match, qui est de 2.00. On le voit déjà comme le remplacent de Joe Sakic lorsque celui-ci prendra sa retraire ; en fait, dès cette saison, avec deux aussi bons centres, l’Avalanche est prétendante à la Coupe Stanley.

Autres à mentionner Les Hurricanes de la Caroline, Henrik Zetterberg, Mike Cammalleri, Mats Sundin… Lire la suite ‘La chronique +/-‘



Le hockey, c’est ma religion. J’en mange. Je lis les journaux, écoute la télé, vais sur des forums… Ici, ce blog, c’est MA place. Pour dire ce que je pense de ce monde du hockey qui, bien qu’exceptionnel, n’est pas parfait, et peut nous donner des raisons de sacrer…


Voici notre logo de partenariat, si jamais vous avez la bonté de nous faire un peu de publicité sur votre propre site...



Entrez votre email pour être averti de ce qui se passe sur RdH (nouvelles, nouveaux articles...) !

Rejoignez 9 autres abonnés

Catégories

Stats RdH

  • 38,977 vues

Pages les plus consultées