L’erreur de Brian Burke


J’ai toujours dit que Brian Burke était l’un des meilleurs directeurs-généraux de la LNH. Après des passages fructueux avec les Canucks de Vancouver et les Ducks d’Anaheim, où il avait fait quelques miracles, le voilà qui se ramenait avec les Leafs en 2009. Dès le début, j’ai cru en ses chances de transformer ce club médiocre en une équipe gagnante en quelques saisons seulement.

C’est donc avec surprise que j’ai lu, cet après-midi, les deux transactions effectuées par Burke.

Toronto reçoit Dion Phaneuf, Keith Aulie, Fredrik Sjostrom 
Calgary reçoit Ian White, Matt Stajan, Niklas Hagman, Jamal Mayers
Toronto reçoit Jean-Sébastien Giguère
Anaheim reçoit Vesa Toskala, Jason Blake.

Analysons rapidement ces échanges : au total, il reçoit un jeune défenseur prometteur mais qui éprouve des difficultés (Phaneuf), un gardien fini ou presque (Giguère), un ailier potable (Sjostrom) et un no-name (Aulie). En retour, il donne deux de ses meilleurs attaquants (Stajan et Blake), son meilleur défenseur pour le présent et le futur (White, qui a plus de points cette saison que Phaneuf), un marqueur qui a déjà vingt buts cette année (Hagman) et un gardien (Toskala, qui n’a pas été moins bon que Giguère dans les dernières années).

Cette transaction avait un but évident : secouer les joueurs des Leafs qui ne font que perdre depuis le début de la saison, malgré les espoirs qui étaient placés en eux au début de l’année. C’est là tout le style de Burke qui ressort dans ces mouvements de personnel. Mais le prix a payer pour vouloir motiver et réveiller ses troupes n’est-il pas un peu cher ? Parce que, si on regarde la formation des Leafs actuellement, on ne voit pas le talent qu’il faut pour aller loin. Devant le filet, ce n’est pas mauvais ; Jonas Gustavsson, « le Monstre », a beaucoup de potentiel, et Giguère, son nouveau collègue de travail, peut s’avérer utile dans un contexte de séries éliminatoires, lui qui a déjà mené son équipe à la finale de la Coupe Stanley. La défensive s’est fragilisé avec la perte de son éléments essentiel, Ian White, qui est remplacé par Phaneuf qui, comme je l’ai dit, éprouve depuis deux saisons de la difficulté après qu’on eut placé en lui des attentes assez élevées. Mais le problème le plus flagrant est l’attaque… qui reste-t-il pour marquer des buts, à part Phil Kessel et Alexei Ponikarovski ? Je ne vois pas.

Comme je le dis souvent, seul le temps nous dira si cet échange était bon. Mais, pour l’instant, je le vois seulement comme une des rares erreurs de Brian Burke, qui a perdu patience avec sa nouvelle équipe. Histoire à suivre… car on ne sait jamais ce que ce dernier peut faire, et d’autres transactions suivront peut-être.

7 Responses to “L’erreur de Brian Burke”


  1. 1 Sydney Bouchard janvier 31, 2010 à 20:13

    Je suis d’accord avec Julien. De toute façon, depuis plus de 10 ans les Leafs ont dans leur alignement plus de talent que les Canadiens et performent moins bien que ces derniers. Avec le talent en moins (suite à cet échange), je ne vois pas où ils veulent aller …

  2. 2 Johanne janvier 31, 2010 à 17:35

    Bon commentaire Joanie, je suis en accord avec toi!

  3. 3 Joe le puant janvier 31, 2010 à 17:34

    C’est un bon échange! Phaneuf est solide comme le roc et possède un tir foudroyant. C’est justement un investissment à long terme qu’à fait Burke.

    • 4 Julien février 2, 2010 à 10:48

      Il s’agit quand même d’un risque qu’a pris ici Burke. Ça peut rapporter comme tu dis, à long terme, mais il a quand même perdu trois gros morceaux en Hagman, Stajan et White, et deux de ces joueurs là sont des gars pour l’avenir, justement.

  4. 5 Joanie g. janvier 31, 2010 à 17:31

    Pour être une des meilleures équipes de la LNH, il faut savoir développer ses joueurs d’avenirs; c’est un long processus qui prend plusieurs années, mais les résultats viennent si l’on ajoute le travail judicieux à la patience. Les Leafs, comme le Canadien malheureusement, n’ont pas allié ses deux qualités essentielles et ils en paient le prix aujourd’hui, comme le Canadien. Et au lieu de se retrousser les manches, de regarder vers l’avant et de prendre un nouveau départ, la quête de résultats immédiats pousse cette organisation à prendre des risques. Si une chose est certaine de cet échange, une chose que l’on peut affirmer à l’instant, c’est que l’équipe prend un risque énorme en décidant de changer de leaders.

    Si ça me surprend que Burke ait été cherché Phaneuf, pas le moindrement du monde! Mais personelment, je crois qu’il est surestimé, tout comme Carey Price. Et je sais que toutes sortes d’hypothèses loufoques ont étés énoncés à l’Antichambre (la référence…lol), mais la mienne est peut-être la pire: que le Canadien, incapable de former des joueurs de talents (comme l’a prouvé l’épisode Guillaume Latendesse) échanger Price et non Halak! Rassurez-vous, je blague. Parce que Bob Gainey n’a pas les couilles de Brian Burke et qu’il restera avec un Price mal exploité plutôt que de l’échanger.

    Mon opinion véritable est que l’on devrait changer de tactiques pour former les joueurs, et dans l’organisation du Canadien et dans celle des Leafs car c’est la tortue qui a gagné la course!

    Joanie g.


  1. 1 Alerte ! Kovalchuk sur le « trading-block  ! (et plus) « Religion du Hockey Rétrolien sur février 3, 2010 à 18:04

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





Le hockey, c’est ma religion. J’en mange. Je lis les journaux, écoute la télé, vais sur des forums… Ici, ce blog, c’est MA place. Pour dire ce que je pense de ce monde du hockey qui, bien qu’exceptionnel, n’est pas parfait, et peut nous donner des raisons de sacrer…


Voici notre logo de partenariat, si jamais vous avez la bonté de nous faire un peu de publicité sur votre propre site...



Entrez votre email pour être averti de ce qui se passe sur RdH (nouvelles, nouveaux articles...) !

Rejoignez 7 autres abonnés

Catégories

Stats RdH

  • 38,858 vues

Pages les plus consultées


%d blogueurs aiment cette page :