Le joueur est roi


Sheldon Souray a décidé de jouer à Vancouver pour se rapprocher de sa fille qui vit en Californie.

Sheldon Souray était un nom qui revenait souvent dans les rumeurs d’échange depuis un certain temps. Les médiocres Oilers, qui sont en voie de connaître leur pire saison depuis longtemps, cherchent désespérément des solutions, et c’est en coupant dans les gros contrats comme celui de Souray qu’ils y arriveront. Eh bien, on sait depuis aujourd’hui que ce dernier a remis à son directeur-général une liste d’équipe pour lesquelles il accepterait de jouer.

Quoi? Ai-je bien compris ?

Ces joueurs, déjà hyper-gâtés par les directeurs-généraux qui leur concèdent des méga-contrats excédants les six chiffres, ont en plus le droit de refuser une transaction si elle ne leur plaie pas ?

Remarquez, le concept n’est pas nouveau. Les joueurs ont toujours été séduits par des équipes leur offrant une clause de non-échange (qui, comme son nom l’indique, permet au joueur en question de décider si oui ou non il accepte d’être échangé). C’est normal de vouloir avoir une assurance qu’on restera dans une même ville pour plusieurs années, que ce soit parce qu’on aime la vie sédentaire, ou bien pour la femme et les enfants, ou les deux.

Mais ce métier tant adulé qu’est celui de joueur de hockey comporte des désavantages, et j’estime que celui de ne pas savoir dans quelle ville on travaillera l’année suivante, le mois suivante ou même le jour suivant est un de ces désavantage. Le travail des directeurs-généraux de la LNH est déjà devenu assez ardu avec le récent plafond salarial qui limite les possibilités. S’il faut en plus qu’un joueur ou un autre puisse refuser une transaction et poser, tout simplement, son véto, cela deviendra bientôt presqu’impossible. Les échanges font partie de la game, il faut vivre avec. Les empêcher est un geste anti-sportif.

Les situations de ce genre ne sont pas rares, on n’a qu’à penser à bébé Dany Heatley qui ne voulait pas aller jouer avec, justement, les Oilers cet été, et qui a bien fait chier son d.g. qui a finalement concocté une transation avec les Sharks.

Pour le bien du sport, il faut que les clauses de non-échange soient bannies. Bon, ce n’est pas une priorité, car la Ligue Nationale de Hockey a beaucoup d’autres problèmes à régler en ce moment, mais à long terme, il faudrait commencer à y penser.

3 Responses to “Le joueur est roi”


  1. 1 Sonia Vachon mars 10, 2010 à 19:33

    Sa femme est une MILF.

  2. 2 Ludo janvier 26, 2010 à 11:21

    Pas d’accord, les joueurs ne sont pas des objets que l’on peut déplacer n’importe où sans leur consentement. On parle de hockey sur glace, pas de traite des Nègres.
    Comment imposer à un joueur qui a toujours vécu au Québec de partir en Floride du jour au lendemain?

    • 3 Julien janvier 26, 2010 à 18:32

      Merci de t’opposer à mon article, c’est rare que le monde le fait ^^

      Je comprends ton point, mais comme je dis c’est un des risques d’un métier qui compte quand même pas mal d’avantages. Et ça rend la tâche des dgs encore plus difficile. Mais ça, je l’ai tout dit dans mon article.

      En plus, ça fait que plusieurs équipes du bas du classement pourraient avoir de la difficulté à amener certains joueurs (qui ont une clause de ce genre) dans leur formation.

      Mais j’avoue que ton point me fait réfléchir. C’est un débat à suivre.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





Le hockey, c’est ma religion. J’en mange. Je lis les journaux, écoute la télé, vais sur des forums… Ici, ce blog, c’est MA place. Pour dire ce que je pense de ce monde du hockey qui, bien qu’exceptionnel, n’est pas parfait, et peut nous donner des raisons de sacrer…


Voici notre logo de partenariat, si jamais vous avez la bonté de nous faire un peu de publicité sur votre propre site...



Entrez votre email pour être averti de ce qui se passe sur RdH (nouvelles, nouveaux articles...) !

Rejoignez 7 autres abonnés

Catégories

Stats RdH

  • 38,858 vues

Pages les plus consultées


%d blogueurs aiment cette page :