Latendresse ou Pouliot ?


Amener Benoit Pouliot a été un des bons coups de Bob Gainey.

Un changement d’air fait souvent du bien à beaucoup de joueurs, surtout à un joueur qui part de Montréal et s’en va incognito dans une autre ville. Après Mike Ribeiro, voici que Guillaume Latendresse semble en voie de connaître un débloquage intéressant avec le Wild du Minnesota. La différence dans le cas actuel, c’est que Bob Gainey a réfléchi un peu plus avant de faire l’échange, et qu’au lieu de se retrouver avec Janne Niinimaa version 2.0, on a maintenant dans l’alignement un jeune plus qu’intéressant en Benoit Pouliot.

Maintenant, la question : de Latendresse ou Pouliot, lequel connaîtra la plus belle carrière ? Au fond, quelle équipe est gagnante dans cette transaction ? La réponse actuellement est simple : seul le temps nous le dira. Mais, étant comme n’importe quel amateur de hockey, j’aime bien faire mes propres prédictions. Et, deux mois après l’échange, mon idée commence à être de plus en plus claire.

Guillaume Latendresse : 26 matchs, 13 buts, 6 passes, 19 points
Benoit Pouliot : 15 matchs, 10 buts, 1 passe, 10 points

Ça, c’est les statistiques des deux joueurs concernés depuis qu’ils ont changé d’équipe. C’est assez similaire si on parle de points par match, mais Pouliot marque plus de buts, ce qui est pour le Canadien un avantage puisque cette équipe a besoin d’un autre marqueur pour supporter Mike Cammalleri. Par contre, Guillaume fait aussi très bien le travail au Minnesota et en donne sûrement plus que ce qu’on attendait initiallement de lui.

Comment expliquer ce réveil du Québécois qui, il y a trois ans à peine, faisait rêver les fans du Canadien ? Premièrement, le changement d’air. Il avait besoin d’aller ailleurs, de s’enlever de la pression des épaules et d’avoir un nouveau départ. Deuxièmement, il est avec des gars qu’il semble bien compléter : Kyle Brodziak et l’excellent Martin Havlat. C’est sûrement le trio le plus constant sur lequel Tender a joué depuis le début de sa carrière, puisqu’à Montréal, on le bougeait du premier au quatrième trio dans le temps de dire : « mauvais coaching« . Troisièmement, le Wild a réussi à lui faire comprendre son rôle : il fonce au filet, il contrôle la rondelle et fait de bonnes passes et tire plus souvent.

Du côté de Pouliot, je crois que les raisons de ses succès sont à peu près les mêmes que pour Latendresse. Dans le fond, ce sont deux joueurs qui se ressemblent : repêchés la même année, ils ont eu beaucoup d’attention au début, mais ont connu des difficultés et ne semblaient plus dans les plans de leur équipe. Je crois tout de même que Benoit Pouliot a plus de talent brut et possède un sens du jeu plus développé. Certains de ses buts, qui ont l’air d’être tous naturels, sont des réactions qui se font en une fraction de seconde que Latendresse, même en s’entraînant à l’infini, ne réussira jamais. Avec un passeur de qualité supérieur comme Scott Gomez et un joueur complet comme Brian Gionta, son potentiel sera utilisé correctement. Pour moi, c’est un bel avenir qui se prépare pour lui.

Donc, le gagnant dans cet échange ? Je dirais que ce sont les deux équipes, qui se débarassent d’un joueur supposément fini pour en recevoir un autre qui fait le même genre de travail mais qui a du succès. Les deux gagnants, en fait, ce sont les joueurs eux-mêmes, à qui ce changement d’air a été clairement bénéfique… jusqu’à maintenant. Car on ne peut pas prédire le futur.

Publicités

1 Response to “Latendresse ou Pouliot ?”


  1. 1 Sydney Bouchard janvier 24, 2010 à 18:53

    Pour les raisons que tu mentinnes à l’avant-dernier paragraphe, avantage POULIOT et les Glorieux. Coup de maître ou coup de chance de Gainey ?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





Le hockey, c’est ma religion. J’en mange. Je lis les journaux, écoute la télé, vais sur des forums… Ici, ce blog, c’est MA place. Pour dire ce que je pense de ce monde du hockey qui, bien qu’exceptionnel, n’est pas parfait, et peut nous donner des raisons de sacrer…


Voici notre logo de partenariat, si jamais vous avez la bonté de nous faire un peu de publicité sur votre propre site...



Entrez votre email pour être averti de ce qui se passe sur RdH (nouvelles, nouveaux articles...) !

Rejoignez 7 autres abonnés

Catégories

Stats RdH

  • 38,961 vues

Pages les plus consultées


%d blogueurs aiment cette page :