Team Canada : des prédictions (2)


Brodeur en 2002, lorsque le Canada a gagné la médaille d'or.

Voici maintenant la suite de mon article de l’autre jour, avec mon idée sur la défensive que devrait avoir Team Canada cet hiver pour gagner la médaille d’or. Je donnerai des numéros à ces groupes de défenseurs ; par contre, cela ne reflétera pas nécessairement le temps d’utilisation que j’aimerais qu’ils aient car ces duos défensifs auront certainement des rôles différents entre eux.

1er duo : Green-Boyle
Ce duo est très clairement à caractère offensif, et devra être utilisé lorsque le Canada est en avantage numérique ou qu’il a absolument besoin d’un but. Green (35 points) et Boyle (31 points) sont deux des trois meilleurs pointeurs chez les défenseurs cette année et peuvent faire un boulot incroyable en attaque. Les deux sont de savants passeurs et le premier est aussi un marqueur redoutable, comme on a pu le voir l’an dernier.

2e duo : Seabrook-Keith
Assez inattendu comme duo, non ? Ce serait encore une fois deux nouveaux pour l’équipe canadienne. La raison pourquoi je place ces joueurs ensemble est la même que pour le trio Heatley-Thornton-Marleau : ils font partie de la même équipe, se connaissent, se complètent bien et connaissent d’excellentes performances ensemble. Ils ont un style un peu différent, Keith étant plus porté vers l’attaque, comme en témoignent ses 31 points à date cette année, mais il peut la jouer défensif aussi. Seabrook est le contraire : il pourra contrer les meilleurs attaquants adverses comme il le fait à longueur d’année pour les Blackhawks mais sait aussi se servir de son bâton pour relancer l’attaque et déjouer les patineurs adverses.

3e duo : Doughty-Niedermayer
La jeunesse et l’expérience. Voilà comment décrire ce duo. Scott Niedermayer est l’un des meilleurs défenseurs de cette décenie, et malgré son âge grandissant, il peut être très utile à cette équipe. Il a de l’expérience (plusieurs Coupes Stanley et la médaille d’or olympique, c’est pas à négliger) et est plus stable et moins « grand yeule » que l’autre joueur que j’ai hésité à prendre dans « mon » équipe, Chris Pronger. Drew Doughty, des Kings, est un choix risqué. Il est jeune (19 ans) et n’a pas beaucoup d’expérience dans les compétitions internationales (à part un Championnat mondial en 2009 (il avait fait 7 points en 8 matchs) et un Championnat mondial junior l’année d’avant). Mais si les Kings connaissent un gros début, c’est en grande partie grâce à lui. Et il aura encore de l’énergie lorsque son vieux compagnon manquera un peu de gaz.

Terminons maintenant avec les gardiens de but.

1er gardien : Martin Brodeur
Y’a t-il un doute possible ? Il est le meilleur de l’histoire (statistiquement en tout cas) avec le plus de victoires en carrières, le plus de blanchissages en carrière, le plus de victoires en une saison… entre autres! Et cette année, il semble encore plus en feu. Il est premier de la LNH avec 23 victoires et occupe le même rang pour sa moyenne d’arrêt, qui est de .921. C’est lui qui a gagné en 2002 et ça fait de lui le plus expérimenté, en plus d’être le meilleur. Il vous faudra des arguments dûr comme le cristal pour me changer cette idée.

2e gardien : Roberto Luongo
J’ai hésité entre lui et Marc-André Fleury. Ce qui m’a convaincu, c’est de voir que, malgré qu’il joue avec une équipe plus forte, Fleury a des moyennes inférieures que Luongo pour la moyenne d’arrêts et la moyenne de buts accordés par match. Mais laissons les statistiques! Roberto a connu un début de saison difficile et en dents de scie. Il semblait, pour la première fois en quelques années, en difficulté. Mais voilà qu’il est revenu sur le droit chemin, et pas grand chose ne peut l’arrêter. À son meilleur, Luongo n’a qu’un seul maître : Martin Brodeur. En tout cas, pour moi, le Canada a les deux meilleurs gardiens de la Ligue Nationale.

J’y vais maintenant avec les meilleurs duos de défenseurs et gardien des autres bons pays.

Russie : Markov-Gonchar / Bryzgalov
États-Unis : Erik Johnson-Ryan Whitney / Miller
République Tchèque : Kaberle-Kubina / Vokoun
Finlande : Timonen-Pitkanen / Kiprusoff
Suède : Kronwall-Lidstrom / Lundqvist
Slovaquie : Chara-Visnovsky / Halak (?!)

0 Responses to “Team Canada : des prédictions (2)”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





Le hockey, c’est ma religion. J’en mange. Je lis les journaux, écoute la télé, vais sur des forums… Ici, ce blog, c’est MA place. Pour dire ce que je pense de ce monde du hockey qui, bien qu’exceptionnel, n’est pas parfait, et peut nous donner des raisons de sacrer…


Voici notre logo de partenariat, si jamais vous avez la bonté de nous faire un peu de publicité sur votre propre site...



Entrez votre email pour être averti de ce qui se passe sur RdH (nouvelles, nouveaux articles...) !

Rejoignez 7 autres abonnés

Catégories

Stats RdH

  • 38,858 vues

Pages les plus consultées


%d blogueurs aiment cette page :