Analyse qualitative du cru 2009-2010 (3)


John Tavares avec son équipe junior, les Knights de Omaha.

Nous y voilà donc ! Après les gardiens et les défenseurs, voici l’analyse des meilleures recrues de la LNH à l’attaque.

Et c’est sans surprise que le premier choix du repêchage 2009 de la LNH qui a eu lieu à Montréal domine dans cette catégorie. John Tavares, le jeune Ontarien membre de l’organisation des Islanders de New York, est le meilleur marqueur de son équipe avec 27 points dont 15 buts. Il est le deuxième attaquant qui passe le plus de temps sur la glace dans son équipe (le premier est un autre jeune, Kyle Okposo). Il est explosif offensivement et est un marqueur né mais a aussi une bonne vision qui lui permet d’être un bon passeur/fabriquant de jeu ; malheureusement, chez les Isles, il n’y a pas grand monde à qui passer la rondelle. Si on oublie ses cinq derniers matchs, durant lesquels il n’a aucun point, il a été assez constant cette année (après avoir fait cinq points à ses trois premières rencontres). Un futur grand joueur, ça c’est sûr, et c’est certainement lui la raison pour laquelle son équipe peut encore espérer participer aux séries et pourra se battre avec ses rivaux de division pour participer au bal de fin d’année du hockey.

Le deuxième joueur que j’ai choisi dans mes recrues favorites, Matt Duchene de l’Avalanche du Colorado, est un autre Ontarien repêché cette année, tout comme Tavares. La différence entre les deux ? L’équipe où ils ont abouti. Duchene fait partie d’une formation qui a plus de talent et a donc moins de temps de jeu et de visibilité. Cela ne l’a pas empêché de se démarquer avec 23 points cette année. En tant que joueur de centre, il fait plus d’assistes que ce cher Tavares, qui lui est ailier droit. Le point qu’il doit améliorer est sûrement son efficacité dans les mises en jeu ; son pourcentage de réussite dépasse à peine les 40%. Malgré tout, l’Avalanche lui doit une part intégrante de ses performances surprennement bonnes jusqu’à date. Il a bien saisi son rôle de centre du 2e trio, s’est adapté à l’environnement du Colorado (où il est plus difficile de jouer à cause du manque d’oxygène dû à la hauteur) et à ses coéquipiers et pourrait la carte cachée de l’Avalanche si jamais ils doivent lutter intensément pour une place en playoffs.

Malgré tout, le cru des attaquants est, cette année, un peu comme l’année passée, assez inférieur aux années antérieures à 2008. Après les Ovechkin, Crosby, Kane, Toews et tout le tralala, je compte donc voir le même scénario que l’an dernier se produire ; je crois en effet qu’un gardien (ou peut-être un défenseur) sera courronné meilleure recrue de la saison 2009-2010. Ma prédiction penche donc vers Semyon Varlamov ou Tylers Myers.

Qu’en pensez-vous ?

0 Responses to “Analyse qualitative du cru 2009-2010 (3)”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





Le hockey, c’est ma religion. J’en mange. Je lis les journaux, écoute la télé, vais sur des forums… Ici, ce blog, c’est MA place. Pour dire ce que je pense de ce monde du hockey qui, bien qu’exceptionnel, n’est pas parfait, et peut nous donner des raisons de sacrer…


Voici notre logo de partenariat, si jamais vous avez la bonté de nous faire un peu de publicité sur votre propre site...



Entrez votre email pour être averti de ce qui se passe sur RdH (nouvelles, nouveaux articles...) !

Rejoignez 7 autres abonnés

Catégories

Stats RdH

  • 38,881 vues

Pages les plus consultées


%d blogueurs aiment cette page :