Le point d’interrogation des Hawks


En signant Marian Hossa, les dirigeants des Blackhawks de Chicago étaient clairs : leur objectif était fixé, et c’était de remporter la Coupe Stanley, ni plus ni moins.

Des jeunes qui arrivent à maturité (Jonathan Toews, Patrick Kane…), une attaque explosive, juste assez de robustesse, une défense solide et équilibrée (Brian Campbell, Brent Sopel, Duncan Keith…), l’ajout de Hossa et d’un joueur d’expérience en John Madden, tous les éléments ici sont.

Tous ? Non… il y a une position qui semblait avoir été oubliée. En effet, avec le départ de Khabibulin vers d’autres cieux, c’était à Cristobal Huet qu’on donnait la tâche la plus importante de l’équipe. Évidemment, cela a fait douter les experts et les fans : Huet, malgré ses performances impressionnantes à Montréal, avait été chancelant à sa première année dans l’Illinois et n’avait joué que 41 parties. De plus, il n’avait rien prouvé lors de ses trois présences en séries éliminatoires. En fait, « Bulin » lui avait volé le poste lors des séries de 2009.

Et voilà que le début de saison de Huet est venu confondre même ceux qui croyaient le plus en lui. Il n’a eu qu’une seule victoire à ses quatre premiers départs, incluant une performance affreuse durant laquelle il a accordé 3 buts sur… 5 tirs avant d’être sorti du match. Antti Niemi, son suppléant, qui l’a remplacé dans ce match-là, a réussi à l’emporter dans une remontée spectaculaire de 5 buts de son équipe. Huet perdait des points, le jeune Niemi en gagnait.

Mais Joel Quenneville, le coach, n’est pas idiot, et il sait que son Français a du talent. Il lui a mis un peu de pression en donnant des matchs à la recrue Niemi, avant de re-tester Huet. Et ça a eu l’effet escompté : après avoir été « plus ou moins » bon, avec quatre victoires en sept matchs, il s’est repris et est sur une séquence de quatre victoires et de huit gains en onze possibilités.

Évidemment, on pourra toujours dire que sa défense ne l’abandonne pas et limite les tirs adverses ; en effet, Huet n’a pas reçu plus de 29 tirs en un match à date, ce qui est assez impressionnant ! Ce à quoi je vous dirai qu’il maintient quand même une moyenne en haut de ,900, qu’il est solide au bon moment (en prolongation et en tirs de barrage, entre autres) et qu’il s’est bien implanté et semble apprécié des joueurs.

Avec tout ça, qui peut arrêter les Hawks maintenant, eux qui dominent la section Centrale et ce, sans avoir compté sur les services de Hossa pour un seul match, lui qui est blessé depuis le début de la saison ? Difficile à dire. Une saison, c’est long, mais pour moi, les Blackhawks sont d’ores et déjà de sérieux prétendants à la victoire finale.

Publicités

0 Responses to “Le point d’interrogation des Hawks”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





Le hockey, c’est ma religion. J’en mange. Je lis les journaux, écoute la télé, vais sur des forums… Ici, ce blog, c’est MA place. Pour dire ce que je pense de ce monde du hockey qui, bien qu’exceptionnel, n’est pas parfait, et peut nous donner des raisons de sacrer…


Voici notre logo de partenariat, si jamais vous avez la bonté de nous faire un peu de publicité sur votre propre site...



Entrez votre email pour être averti de ce qui se passe sur RdH (nouvelles, nouveaux articles...) !

Rejoignez 7 autres abonnés

Catégories

Stats RdH

  • 38,942 vues

Pages les plus consultées


%d blogueurs aiment cette page :