Premier quart de saison dans la LNH


Eh oui ! Ça va tellement vite. Mais comme on dit, plus on aime ça, plus ça va vite, n’est-ce-pas ? Je parle évidemment de la saison de la LNH qui en est déjà rendue au quart et qui nous a déjà offert sa part de surprises et de moments forts. On peut enfin commencer à tirer des conclusions plausibles.

Tout d’abord, regardons chez nous, à Montréal. Le Tricolore a connu un début pour le moins surprenant et a contredit les prédictions de beaucoup d’experts. Mais est-ce-que ce sera un feu de paille ? Mon opinion est que le Canadien ne se fera pas avoir deux ans consécutifs de la même manière ; une baisse de régime est à prévoir, mais j’ai espoir que notre équipe terminera entre la 5e et la 7e position de l’Est. Alex Kovalev atteindra probablement le plateau des trente buts, si ce n’est pas des quarante, et celui des 70 points. Jusqu’à maintenant, il répond bien suite à sa saison décevante de l’an dernier.

Les Senateurs et les Red Wings forment certainement les deux formations les plus complètes de la LNH. Avec respectivement cinq et sept défaites, ils mènent leurs conférences. Les Hawks de Chicago, les Blue Jackets de Columbus et les Islanders de New York sont probablement les équipes les plus surprenantes. Les Blackhawks comptent sur une fillière de jeunes assez impressionante, et n’eût été de l’absence (encore) de Martin Havlat pour cause de blessure, peut-être pourraient-ils rivaliser avec les Wings pour le premier rang de l’Ouest. Les Blue Jackets, eux, se résument en un nom : Pascal Leclaire, ce premier choix au repêchage qui vient d’éclore. Finalement, à Long Island, ce sont les acquisitions et les mouvements de personnel de Garth Snow qui apportent une nouvelle vie au Nassau Colisseum.

Si certains surprennent, d’autres déçoivent ; c’est le cas des Capitals, qui occupent le dernier rang de la LNH alors qu’on croyait voir le lumière au bout du tunnel là-bas. Les prouesses d’Alexander Ovechkin ne parviendront pas à amener cette équipe en séries. Les Penguins connaissent eux aussi des difficultés. Sidney Crosby est toujours aussi dominant, mais il ne peut tout faire seul, et les débuts de saison décevants de Jordan Staal et Marc-André Fleury n’aide pas la cause des Pens. Dans l’Ouest, on ne fait pas face à beaucoup de déceptions, à part peut-être les Oilers qui sont toujours aussi pathétiques et qui se trouvent tout en bas du classement.

Visitez RdH demain, pour la suite de cette chronique qui concernera les performances individuelles et les accomplissements de certains joueurs.

Advertisements

0 Responses to “Premier quart de saison dans la LNH”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





Le hockey, c’est ma religion. J’en mange. Je lis les journaux, écoute la télé, vais sur des forums… Ici, ce blog, c’est MA place. Pour dire ce que je pense de ce monde du hockey qui, bien qu’exceptionnel, n’est pas parfait, et peut nous donner des raisons de sacrer…


Voici notre logo de partenariat, si jamais vous avez la bonté de nous faire un peu de publicité sur votre propre site...



Entrez votre email pour être averti de ce qui se passe sur RdH (nouvelles, nouveaux articles...) !

Rejoignez 7 autres abonnés

Catégories

Stats RdH

  • 38,926 vues

Pages les plus consultées


%d blogueurs aiment cette page :