Souray vs. Hamrlik (et autres comparaisons)


Après plus d’un mois de joué dans la saison, il est possible de faire quelques bilans. Un de ceux qui m’interessent le plus est la comparaison entre les joueurs acquis comparés aux joueurs perdus cet été durant la période des agents libres.

Souray vs. Hamrlik
Une grosse différence à la ligne bleue ! Sans avoir d’excellentes productions offensives (8 points en 18 matchs), il effectue une tâche colossale dans son propre territoire. En fait, il a ce que Souray n’avait pas. Avantage Hamrlik

Smolinski vs. Bonk
Pour remplacer Bonk, Bob Gainey a acquis Bryan Smolinski, un joueur expérimenté, en lui confiant la tâche de centre défensif. Smolinski est plus rapide que Bonk et je pense qu’il ressemble plus au style de jeu du Tricolore. De plus, son expérience est bénéfique car il joue souvent avec des jeunes ou des joueurs en difficultés ; par exemple, son trio actuel est formé des ailiers Guillaume Latendresse et Michael Ryder. Avantage (léger) Smolinski

Kostopoulos vs. Johnson
Encore une fois un changement de personnel chez les avants défensifs. Ici je crois qu’on a tout simplement échanger quatre 30 sous pour un dollar car ce sont deux joueurs assez similaires. Offensivement, aucun des deux n’auraient vraiment donné quelque chose de vraiment consistant. Par contre j’ai préféré Johnson car j’ai vu Kostopoulos faire quelques gaffes depuis le début de l’année. Avantage (léger) Johnson

Price vs. Halak
Price, le sauveur, est enfin arrivé à Montréal, mais c’est au détriment du pauvre Slovaque Jaroslav Halak qui s’est tout simplement fait volé son poste après avoir connu une très bonne fin de saison à Montréal. « Jésus » Price a été assez impressionant depuis le début, avec une fiche de 4 victoires et 2 défaites, mais il ne faut pas oublier les services rendus l’an dernier par Halak qui nous a permis d’espérer au séries jusqu’à cette spectaculaire fin de saison contre les Leafs. Égalité

Kovalev vs. Kovalev
C’est un autre Kovalev qu’on voie depuis le début de la saison. Celui-ci aime jouer, et ça paraît. Il semble apprécier ses comparses de trio, Tomas Plekanec et Andrei Kostistyn ; quand on donne à Kovalev ce qu’il veut, on reçoit ce qu’on attend de lui. Il a neuf buts à date et est premier marqueur du Canadien. Pas mal plus reluisant que l’an dernier. Avantage nouveau Kovalev

Publicités

1 Response to “Souray vs. Hamrlik (et autres comparaisons)”


  1. 1 Laurent novembre 17, 2007 à 14:39

    Bonk est en feu à Nashville! Faut dire qu’il joue sur une deuxième ligne… sinon je préfère Kostopoulos (Johnson a été «waivé»)…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





Le hockey, c’est ma religion. J’en mange. Je lis les journaux, écoute la télé, vais sur des forums… Ici, ce blog, c’est MA place. Pour dire ce que je pense de ce monde du hockey qui, bien qu’exceptionnel, n’est pas parfait, et peut nous donner des raisons de sacrer…


Voici notre logo de partenariat, si jamais vous avez la bonté de nous faire un peu de publicité sur votre propre site...



Entrez votre email pour être averti de ce qui se passe sur RdH (nouvelles, nouveaux articles...) !

Rejoignez 7 autres abonnés

Catégories

Stats RdH

  • 38,942 vues

Pages les plus consultées


%d blogueurs aiment cette page :