Archives de novembre 2007

Il faudra un miracle…

Il faudra presque que Carey Price nous sorte un miracle pour que le Canadien espère l’emporter ce soir contre les Devils au New Jersey. En effet, les Devils sont très « chauds » ces temps-ci et ont réussi à remonter jusqu’au top 8 de l’Est.

On ne foit pas trop se fier à cette statistique, mais le Tricolore n’a qu’une victoire en temps réglementaire à ses 28 derniers matchs (!) à l’antre des Diables.

Et au niveau de jeu que les hommes de Carbonneau nous ont offert récemment, je ne donne qu’une très mince chance à nos gars…

Le vrai Luongo

Roberto Luongo avait été correct, sans plus, jusqu’ici cette année ; en tout cas, certainement pas à la hauteur de son talent et de sa réputation. Mais là, il vient d’exploser et a remporté ses trois derniers départs avec des blanchissages, battant le record des Canucks pour le plus de temps passé sans accorder un but.

Réjean Tremblay et ses féfans

Réjean Tremblay, chroniqueur à La Presse que je n’apprécie pas plus qu’il faut, a récemment répondu à un lettre ouverte envoyée par Emile Girard, concepteur du site de sports Fanatique.ca. En gros, Emile lui reprochait de trop vivre dans le passé et de très peu considérer l’opinion des jeunes fans de hockey de la nouvelle génération, qu’il surnomme gentillement les « féfans » du Canadien.

Allez donc lire cette discussion que je trouve assez intéressante. Tout d’abord, la première lettre envoyée par Emile ; puis la réponse de M.Tremblay ; et finalement la deuxième chronique d’Emile.

Enfin un nouveau calendrier

Les directeurs-généraux de la LNH ont consenti à la proposition faite pour un nouveau calendrier. Pour résumer le tout, chaque équipe jouera 24 fois contre des équipes de sa division (six fois contre chaque formation), 40 fois contre les autres équipes de la conférence (quatre fois chaque) et 15 fois contre les équipes de l’autre conférence (un match contre chaque). En plus de cela, une partie contre trois équipes de l’autre conférence (les équipes « rivales ») viendront s’ajouter à tout cela. On revient donc à quelque chose qui ressemblait plus à ce qu’on avait avant le lock-out.

Le Tricolore jouerait donc au moins une fois contre chaque équipe de la Ligue, en plus de rejouer une fois contre Calgary, Vancouver et Edmonton (les équipes dites rivales du CH).

Une bonne décision selon moi ; en effet les équipes de l’Ouest ne se retrouvait au Centre Bell qu’une fois toutes les trois saisons, et ne jouait même pas contre nos glorieux une saison sur deux ! Bien sûr, un match contre la plupart de ces équipes, c’est mince comme consolation mais c’est peut-être le mieux qu’on puisse faire.

Par contre, on aurait peut-être dû repenser au nombre de parties jouées, qui restera à 82. 82, c’est trop selon moi. La saison finit en juin et ça s’éternise vraiment entre décembre et février, dans le milieu de la saison. Réduire à entre 60 et 70 aurait été parfait je crois, de cette manière la Coupe Stanley pourrait presque se jouer quand il reste encore de la neige (à moins que la neige fonde tôt, mais ça c’est un autre problème…).

Ribeiro sur la bonne voie

Eh oui, ce cher Ribeiro, qui a été échangé contre absolument rien l’an dernier (et ce « rien » se nomme Janne Niinimaa) est en voie de connaître une excellente saison dans l’uniforme des Stars qui me surprennent depuis le début de la présente saison. Avec 22 points en autant de matchs, il occupe le deuxième rang des marqueurs à Dallas.

Par contre, il faut se demander si il aurait pu réussir tout cela en restant à Montréal. La pression à son égard commençait à être très forte et il ne semblait pas apprécié de ses coéquipiers. Un changement d’air lui a certainement été profitable…

Bonk le… marqueur ?

Un autre ancien du Canadien est en forme à date, c’est Radek Bonk qui mène les Predateurs au chapitre des buts avec neuf ; il devance Jason Arnott, David Legwand, Martin Erat et Jean-Pierre Dumont !

Notre Français national mène les gardiens…

Une autre abération du hockey (plus précisément, du match des étoiles) ! Notre cher Grenoblois national, Cristobal Huet, mène le scrutin chez les gardiens de l’Est…

Incroyable, il n’est même pas dans mon top 5 de l’Est jusqu’à maintenant, alors si il est partant au match des étoiles, je ne comprendrai vraiment pas. Henrik Lundqvist, Tim Thomas, Martin Biron, Martin Gerber et Cam Ward méritent plus leur place que Huet.

Alors si Cristo se rend au match des étoiles, je serai content de voir un représentant du CH à Atlanta, mais ça me confirmera une fois de plus le ridicule de ce « vote des partisants »…

Les gardiens de l’Est

Pendant qu’on est dans le vif du sujet, laissez-moi vous dire que je suis passablement surpris par les gardiens qui dominent dans l’Est. Martin Biron, Martin Gerber et Cam Ward sont trois gardiens qui sont de retour après des absences et/ou des saisons décevantes dans la LNH. Tim Thomas quant à lui est un bon gardien, sans plus ; pourtant il mène toute la Ligue au chapitre du pourcentage d’arrêts. Il est un gros morceau des Bruins jusqu’à présent.

Kovalev, Heatley et Brière…

Alex Kovalev se trouve actuellement au 13e rang des franc-tireurs de la LNH et ma foi, je crois qu’on peut se satisfaire grandement de cette performance. Après une saison de 12 buts l’an dernier, Kovy est actuellement à égalité avec Sidney Crosby, Mike Cammalleri, Daniel Brière, Dany Heatley et plusieurs autres pour les buts marqués. Évidemment, il ne peut pas se comparer à certains de ces joueurs au niveau des points au total, mais je me réjouis tout de même du jeu de Kovalev.

Quelques mots sur le CH

Je ne veux pas trop entrer dans les détails, mais le Canadien n’est pas encore sur la bonne voie… une victoire contre les Leafs, 14e de l’Est, c’était la moindre des choses. Ils ont même accordé 30 tirs ou plus pour un quatrième match de suite. Le test sera vendredi contre les Devils ; si on ne parvient pas à se regrouper offensivement, les chances de gagner sont minces.

Power-rankings (4)

Les power-rankings sont à jour dans la section à cet effet.

Une illusion dans le désert ?

Vous avez probablement entendu parler d’Ilya Bryzgalov et de ses prouesses récentes avec sa nouvelle équipe, les Coyotes de Phoenix. En quatre matchs, il a autant de victoire, une blanchissage et seulement cinq buts accordés. Ça a été assez bon pour qu’il remporte la 2e étoile de la semaine dans la LNH. Il a aussi ramené les Coyotes au-dessus de la barre des .500.

Est-ce une illusion ? Ce qui est sûr, c’est que Bryz ne peut pas aller plus haut que où il est actuellement ; il ne peut donc que redescendre. Personnellement, je crois que l’adrénaline et la joie d’avoir la confiance de son entraîneur (il est enfin le numéro un officiel d’une équipe) le pousse à de bonne performances. Je ne veux cependant rien enlever à Bryzgalov, et il est possible qu’avec lui devant le filet, les Coyotes participent aux séries… enfin…

Seul le temps nous le dira !

Si la tendance se maintient (2)

Après un quart de saison, les résultats de mon petit jeu « si la tendance se maintient » pourraient sembler plus réalistes… allons-y tout de suite.

Vincent Lecavalier finira la saison avec 136 points. Faisable.
Les Senateurs cumuleront une fiche de 60-19-13. Pas mal plus réaliste !
Martin Brodeur obtiendra 32 gains.
Les Rangers (also knows as : Henrik Lundqvist) accorderont 160 buts.
Dany Heatley et Filip Kuba mèneront la LNH avec +60.
Ilya Kovalchuk marquera 67 fois.

Eh voilà, on est maintenant face à des statistiques pas mal plus réaliste ! J’aimerais particulièrement voir Kovalchuk faire 67 buts.

Les Rouges faisaient la sieste

Ce n’est pas pour rien que les Huskies sont bons premier dans la division Telus. Ils ont demontré pourquoi hier au Colisé Pepsi alors qu’ils ont carrément endormi Québec malgré un écart d’un seul but à la marque à la toute fin du match(4-3).

Apres avoir vu les Remparts ouvrir la marque, les représentants de Rouyn-Noranda ne les ont pas laissé la chance de mener à nouveau.  Les Huskies ont semblés seul sur la patinoire jusqu’à 5 minutes de la 3eme période, où les Rouges se sont reveillés, alors qu’il était deja trop tard. Les gros canons des Remparts ont été tres silencieux, trop silencieux. Esposito a connu un tres mauvais match, il ne semblait pas à l’aise avec la rondelle et ce, sans raison.

C’était soirée de premiere pour Darrick Ste-Marie et Mathieu Loisel qui ont tous deux enfilés leur premier de la saison. Pour Loisel il s’agissait d’un premier en carrierre dans la LHJMQ. Les deux joueurs de quatrieme trio ont connu un excellent match et terminent leur soirée de travail avec 1but et une passe chacun. C’est en fait grace au brio de joueurs de soutiens comme eux et du Gardien Kevin Desfosses que les protégés de Patrick Roy ont pu tenir le coup. Le gardien de 20ans a paru faible sur 2 des 4buts et a eu droit à 2 tirs deviés qui ont malheureusement trouvé un chemin jusqu’au fond du filet. Malgré cela il a briller devant bien des attaques des Huskies.

Coté physique ce fut un match assez silencieux apart peut-etre la fin de la 2eme période où l’intensité a augmenter en fleche. Elle a atteint son paroxysme quand le défenseur de 16ans des Remparts, Mikael Tam a jeté les gants devant le colosse de 6 »3′ Jean-Sébastien Berubé. Mention honorable à Mikhail Stefanovich qui a connu un rare bon match. Il a eu plusieurs bonnes chances de marquer sans toutefois réussir à faire bouger les cordages. Mikael Tam a connu aussi un tres bon match en défensive, il a recolté la deuxieme étoile du match.

Le début de la fin

Faisons un petit bilan de la semaine du Canadien. En quatre matchs, les hommes de Carbo n’ont remporté qu’un seul match, et cette fiche commence à me faire peur.

Contre les Senateurs, statistiquement, ce n’est pas si pire. Le Tricolore a perdu 4-2 et a dominé au chapitre des tirs avec 38 sur Martin Gerber. Mais on final, les Sens ont battu le Canadien grâce à ses joueurs vedettes, sur lesquels les défenseurs n’exercaient tout simplement pas une pression adéquate. La seule réjouissance de la semaine est arrivée mercredi contre les Islanders dans un gain de 4-1, et même là, c’est Huet qui a dû sauver la mise en 3e période alors qu’il a affronté 20 tirs en 20 minutes. Finalement, la fin de semaine a été désastreuse avec deux défaites en 24 heures contre les Sabres de Buffalo.

Comment expliquer cela ?

Tout d’abord, le premier trio qui est si inconstant que Carbonneau doit en avoir des maux de tête à longueur de journée. Un jour, Ryder est capable de faire quelque chose avec la rondelle, Higgins est spectaculaire et Koivu trouve ses coéquipiers sur la glace. Le lendemain, c’est le contraire.

Défensivement, les gardiens sont de plus en plus laissés à eux-mêmes, et le nombre de tirs accordés est en hausse.

Et finalement, les unités spéciales n’ont obtenu que trois buts en 21 occasions pour une moyenne de 14%. Pourtant la réussite du CH passe par l’avantage numérique.

Il ne faudrait pas retomber aussi bas que l’année dernière. Il est temps de se ressaisir tout de suite dans le vestiaire du Canadien et les joueurs doivent prouver que leur début de saison n’était pas une chimère. Lire la suite ‘Le début de la fin’



Le hockey, c’est ma religion. J’en mange. Je lis les journaux, écoute la télé, vais sur des forums… Ici, ce blog, c’est MA place. Pour dire ce que je pense de ce monde du hockey qui, bien qu’exceptionnel, n’est pas parfait, et peut nous donner des raisons de sacrer…


Voici notre logo de partenariat, si jamais vous avez la bonté de nous faire un peu de publicité sur votre propre site...



Entrez votre email pour être averti de ce qui se passe sur RdH (nouvelles, nouveaux articles...) !

Rejoignez 7 autres abonnés

Catégories

Stats RdH

  • 38,942 vues

Pages les plus consultées