Martin Biron : de retour dans l’élite


Alors que les trois candidats au trophée Vezina de l’an passé, c’est-à-dire Henrik Lundqvist, Martin Brodeur et Roberto Luongo, connaissent des débuts pour le moins ordinaires, certains gardiens surprennent et sortent du lot. On remarque tout de suite Niklas Backstrom, du Wild, qui n’a pas encore subi de défaites en temps réglementaire en 6 matchs. Cam Ward et Martin Gerber, deux anciens coéquipiers, connaissent de très bons débuts, bien que le Suisse pourrait voir sa place subtilisée par Ray Emery. Par contre, celui qui attire le plus mon attention est sans conteste Martin Biron.

Biron, qui a dû tenir un poste de numéro 2 depuis la fin du lock-out de 2004-05, semble avoir trouvé sa niche avec les Flyers de Philadelphie. Il a d’ailleurs été nommé première étoile de la semaine dans la LNH grâce à une récolte de 4 victoires contre aucune défaite, accompagnée d’une moyenne de 0.66 et de deux blanchissages. Depuis le début de l’année, le Québécois a 6 gains en 7 rencontres, en plus de moyennes de 1.57 et .952. Ces chiffres sont d’autant plus impressionant que la défensive des Flyers n’est pas parmi les meilleures de la LNH.

Mais au délà des statistiques, c’est ce retour qui fait tourner les têtes. Martin n’a jamais perdu le moral, malgré deux saisons à regarder Ryan Miller ammener les Sabres très loin. La transaction qui l’a envoyé aux Flyers l’an passé était attendue depuis longtemps. Cet été, en plus de signer un contrat pour lui-même, Biron a réussi à convaincre son bon ami Daniel Brière de rejoindre les rangs philadelphiens, ce qui a été un tournant pour cette formation.

Alors que les Flyers encaissaient but sur but la saison dernière, ils sont maintenant au premier rang de l’Est pour les buts encaissés, avec seulement 11 en sept rencontres. Avec 28 buts pour, ils sont au 1er rang de la Ligue Nationale au niveau du différentiel, avec un impressionant +17. L’impact Brière s’est donc déjà fait sentir et Simon Gagné semble plus en forme que jamais.

Après une saison désastreuse l’an dernier, les Flyers peuvent déjà aspirer aux grands honneurs cette année ; ceci est une preuve de la parité de la nouvelle LNH, et c’est là l’une des plus grandes réussites de Gary Bettman depuis très longtemps…

Publicités

0 Responses to “Martin Biron : de retour dans l’élite”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





Le hockey, c’est ma religion. J’en mange. Je lis les journaux, écoute la télé, vais sur des forums… Ici, ce blog, c’est MA place. Pour dire ce que je pense de ce monde du hockey qui, bien qu’exceptionnel, n’est pas parfait, et peut nous donner des raisons de sacrer…


Voici notre logo de partenariat, si jamais vous avez la bonté de nous faire un peu de publicité sur votre propre site...



Entrez votre email pour être averti de ce qui se passe sur RdH (nouvelles, nouveaux articles...) !

Rejoignez 7 autres abonnés

Catégories

Stats RdH

  • 38,961 vues

Pages les plus consultées


%d blogueurs aiment cette page :