Posts Tagged 'Vincent Lecavalier'

Des Québécois sous le soleil

Guy Boucher aura certainement beaucoup d'autres occasions de célébrer au cours de sa carrière dans la LNH.

Cet été a été calme, voire plate, du côté des agents libres. À part l’affaire Kovalchuk (qui, au fond, n’avait rien d’excitant, puisqu’on savait depuis fin juillet que c’est au New Jersey qu’il resterait), aucun très gros noms n’a bougé. Certes, il y a eu le passage de Sergei Gonchar aux Sénateurs et le retour à Calgary d’Olli Jokinen et Alex Tanguay.

Le nouveau d.g. du Lightning de Tampa Bay, le grand Steve Yzerman, a tout de même réussi à donner de quoi écrire aux journalistes. En quelques semaines seulement, il a transformé une équipe avec du talent qui allait dans un cul-de-sac en sérieux prétendant aux séries et à plus que ça dès cette saison. Lire la suite ‘Des Québécois sous le soleil’

Le hockey en 2009, de J à Q

Mais qui peut bien se cacher derrière la lettre L ?

La suite.

J comme John Tavares. Dominant dans la OHL, impressionnant au Championnat mondial junior 2009… tout a été dit sur John Tavares avant même qu’il ne soit repêché dans la LNH. Lorsque les Islanders ont mis la main dessus, on a parlé d’un sauveur pour cette équipe en reconstruction. Par contre, aujourd’hui, un constat persiste : bien que les Isles soient améliorés cette année, il faudra plus qu’un bon jeune pour redresser la situation. L’attaque n’est pas mauvaise et repose sur de bons éléments, mais en défense et devant le filet (en passant, où est passé Rick DiPietro ?), ça fait dûr.

K comme KHL. J’ai vu une statistique intéressante récemment : en 1999, il y avait 66 joueurs russes dans la Ligue Nationale de Hockey. Aujourd’hui, il en reste 29. La cause de tout ceci ? Évidemment, c’est la KHL (Kontinental Hockey League), la nouvelle ligue russe de hockey menée par des multi-milliardaires, des géants de l’industrie pétrolière. Ces bonzes aux poches pleines font des pieds et des dollars pour garder leurs jeunes joueurs chez eux et pour rappatrier leurs plus vieux. Un joueur de 2e-3e trio peut espérer avoir un meilleur salaire en Russie qu’ici, alors plusieurs décident de retourner à la maison ; on a qu’à regarder ce qui est arrivé avec Alexander Perezhogin et Alexei Emelin, deux anciens du Tricolore qui jouent maintenant en Europe. Heureusement, les meilleurs, les Kovalchuk, Malkin, Gonchar et autres Ovechkin resteront. Mais à long terme, la LNH pourrait perdre une source de joueurs de grand talent. Lire la suite ‘Le hockey en 2009, de J à Q’

Du gambling

Un air de déjà-vu pour Bergeron, Crosby et Perry.

Pour commencer, voici la liste des joueurs sélectionnés par Steve Yzerman pour les Jeux Olympiques de Vancouver 2010.

Gardiens :
Martin Brodeur (New Jersey)
Roberto Luongo (Vancouver)
Marc-André Fleury (Pittsburgh)

Attaquants:
Patrice Bergeron (Boston)
Sidney Crosby (Pittsburgh)
Ryan Getzlaf (Anaheim)
Dany Heatley (San Jose)
Jarome Iginla (Calgary)
Patrick Marleau (San Jose)
Brenden Morrow (Dallas)
Rick Nash (Columbus)
Corey Perry (Anaheim)
Mike Richards (Philadelphie)
Eric Staal (Caroline)
Joe Thornton (San Jose)
Jonathan Toews (Chicago)

Défenseurs:
Dan Boyle (San Jose)
Drew Doughty (Los Angeles)
Duncan Keith (Chicago)
Scott Niedermayer (Anaheim)
Chris Pronger (Philadelphie)
Brent Seabrook (Chicago)
Shea Weber (Nashville) Lire la suite 'Du gambling'

Team Canada : des prédictions (1)

La défaite en quarts de finale à Turin 2006 avait fait mal...

Les experts de RDS.ca ont fait leur choix : ils ont conçu les alignements qu’ils aimeraient voir pour Équipe Canada lors des Jeux Olympiques qui auront lieu cet hiver (en février) à Vancouver/Whistler. J’irai donc moi-même de mes prédictions (en commençant aujourd’hui par les trios d’attaque) pour cette équipe. Notez bien que je n’ai pas lu les prédictions des gars de RDS pour faire les miennes.

1er trio : Nash-Crosby-Iginla
Aucun doute pour moi là-dessus. Je ne vois pas de combinaison qui pourrait mieux se compléter entre elle. Nash est un gros gars qui peut foncer au filet et prendre des retours en plus de voiler le gardien, mais a aussi de très bonnes mains et peut amener la rondelle jusqu’au filet lui-même. Crosby, malgré qu’il fait plutôt des buts cette année, est un passeur-né. Il servira ses ailiers à merveille et pourra créer des jeux que les défenseurs adverses ne pourront même pas imaginer. Jarome Iginla, quant à lui, est un hybride entre les deux, et si on lui donne deux aussi bons joueurs que ça, il va faire du maudit bon boulot. En plus, il est assez robuste. Lire la suite ‘Team Canada : des prédictions (1)’

Une question de maturité

Mike Richards (à droite) en des temps plus glorieux.

Mathias Brunet nous a pondu un article très intéressant dans La Presse hier matin au sujet des déboires de Flyers de Philadelphie et de son capitaine, Mike Richards, qui est, semble t-il, trop fêtard. Il dit, entre autres, en parlant de ce Richards :

"[...] pourquoi écouter les recommendations d’un Pronger, d’un Timonen ou d’un Laperrière (c’est-à-dire les vétérans de l’équipe) quand, à 24 ans seulement, vous êtes le capitaine de cette équipe et qu’on vient de vous donner 69 millions sur 12 ans?"

Et tout cela m’a fait réfléchir… est-il logique de donner le capitanat d’un club de hockey à un jeune qui, bien que très talentueux et qui a connu une ou deux bonnes saisons dans sa carrière, n’a pas encore prouvé sa valeur ? Ce jeune peut-il remplir les rôles et les besoins qu’on recherche chez un capitaine, à savoir le leadership, le talent, la capacité à prêcher par l’exemple, et, si possible, avoir de l’expérience ?

Pour le savoir, il faut regarder les exemples concrets que nous avons en la matière.

Commençons par le plus célèbre d’entre tous, le deuxième plus jeune capitaine de l’histoire de la Ligue, je parle évidemment du prodige Sidney Crosby. Héritier du titre à 19 ans, il en a impressionné plus d’un en remportant la Coupe Stanley dès sa première saisons comme capitaine. Malgré une blessure, il a connu une grosse saison, a évité la pression et a répondu aux attentes. Mais Sidney Crosby est un joueur à part, avec un caractère bien à lui et un talent incroyable. Mike Richards est excellent, mais n’arrive pas dans cette catégorie. Lire la suite ‘Une question de maturité’

Ryan White coûte cher

En fait, il gagne 850 000 $ ; dans le monde moderne du sport, on dira que c’est peu, très peu, quoique si un de mes lecteurs gagne plus que ça par année, je vais être surpris. Reste que, comparé à un joueur comme Vincent Lecavalier, qui fait plus ou moins douze fois plus, c’est peu.

Ce qui ferait en sorte que ce cher Ryan White, choix de 3e ronde en 2006 et promu à un avenir intéressant dans la LNH, coûterait cher à ses nouveaux boss, c’est l’amende que le Tricolore se verra sûrement imposer pour sa présence illégale au match de mardi.

Vous connaissez les faits : Bob Gainey a oublié d’appeler la Ligue pour leur mentionner qu’il rappelait White de son club-école avant 17h00. Certains parleront d’incompétance, et je dirai que l’erreur est humaine, que Bob ne s’occupe pas de ce genre de truc d’habitude et que, anyway, on a gagné le match contre les Sénateurs. Lire la suite ‘Ryan White coûte cher’

Le premier trio des Flames en feu !

Lecavalier-St.Louis-Prospal, Alfredsson-Spezza-Heatley… deux très gros trios qui ne cesse de nous impressioner depuis le début de l’année. Ils peuvent sans conteste changer un match à eux seuls. Par contre, depuis une semaine, un trio surpasse tous les autres de la LNH et c’est celui formé par Daymond Lankgow, Jarome Iginla et Kristian Huselius.

Ils ont mené les Flames à quatre grosses victoires cette semaine, permettant aussi à Mike Keenan de signer sa 600e victoire comme coach. La victoire la plus marquante a surement été celle de 9-6 contre le Lightning… assez incroyable, 15 buts marqués dans la partie ! Iginla et Huselius ont tous deux réussis le tour du chapeau. Aussi, hier, dans une victoire de 5-3, cette ligne a récolté tous les buts.

Keenan a donc finalement trouvé une combinaison gagnante après avoir joué un peu avec ses trios tout le long du début de la saison. Le perdant là-dedans est sûrement Alex Tanguay qui se trouve relégué à la deuxième unité offensive…

Trois Québécois dans la top 10 !

Trois joueurs québécois se trouve actuellement dans le top 10 des meilleurs marqueurs de la LNH ; il s’agit de Vincent Lecavalier (premier avec 51 points), Paul Stastny (neuvième avec 40 points) et Martin St.Louis (dixième ex-aequo avec 39 points).



Le hockey, c’est ma religion. J’en mange. Je lis les journaux, écoute la télé, vais sur des forums… Ici, ce blog, c’est MA place. Pour dire ce que je pense de ce monde du hockey qui, bien qu’exceptionnel, n’est pas parfait, et peut nous donner des raisons de sacrer…


Voici notre logo de partenariat, si jamais vous avez la bonté de nous faire un peu de publicité sur votre propre site...



Entrez votre email pour être averti de ce qui se passe sur RdH (nouvelles, nouveaux articles...) !

Rejoignez 7 autres abonnés

Catégories

Stats RdH

  • 38,284 vues

Pages les plus consultées


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.