Posts Tagged 'Tom Kostopoulos'

Fais moi Latendresse

Rapide comme l’éclair, Yannick nous envoie déjà une deuxième chronique, à mon grand contentement vu mon débordement de travail (= impossibilité d’écrire…). Action!

Un jeu de mots facile pour un joueur qui a toujours eu la vie difficile ; à Montréal du moins. Je vais toujours me rappeler la première fois que j’ai entendu parler de celui que nous allions vite surnommé Tender. J’étais jeune à l’époque et j’étais, comme plusieurs, un amateur de sports qui avait pour représentant de sa religion un certain Ron Fournier. Donc ! Comme tous les soirs, j’écoutais son émission « Les amateurs de sport», et quel n’était pas le sujet? Guillaume Latendresse, bien sûr ! Évidemment, on parlait de ses performances dans les mineurs, de ses premiers coups de patins chez les professionnels et on extrapolait sur son glorieux avenir, mais un appel retint mon attention. Un homme d’une quarantaine d’années venait de marquer à tout jamais le souvenir que j’aurai de Tender :
- Ouais, salut, moé c’est Gilles pis j’aime ben ton programme, commence par dire le monsieur en question.
- Salut, dit Ron
- Guillaume risque d’être un joueur po mal costaud, moé j’te dis ça la Ron.
- Pourquoi ?
Et c’est sur cette réponse loufoque que j’attire votre attention :
- Ben pace que ya un gros pénis !
Et Ron lui raccrocha au nez.

Tout ça pour dire que c’est de cette façon que j’ai connu Guillaume. Depuis ce jour j’ai toujours suivi avec attention les présences sur la glace de ce joueur, et attendu avec impatience son éclosion. Comme tout le monde, j’ai évidemment connu mes moments de découragement suite à une piètre performance, mais contrairement aux autres j’ai gardé espoir… Et aujourd’hui j’y crois finalement. Lire la suite ‘Fais moi Latendresse’

Quel solution sera la bonne?

J’écoutait Benoit Brunet parler à RDS alors qu’il emettait son opinion sur le cas du canadien ces derniers temps et plus particulierement sur ceux des attaquants Mikhail Grabovski, Michael Ryder et Bryan Smolinski. Il disait que Grabovski devait rester dans les gradins et laisser Ryder et Smolinski dans la formation. Selon lui, le canadien aurait besoin de buts à court terme. Grabovski n’avait rien prouvé pour l’instant tandis que Smolinski avait deja montré sa capacité à marquer des buts, tout comme Ryder.

Habituellement je suis en accord avec les propos de Mr. Brunet. Cette fois ci je croit qu’il a tout faux. Au point où est rendu Guy Carbonneau et sa sainte-flanelle, le coach doit faire bouger les choses et je croit que muter 2 défenseurs à l’attaque n’est pas le meilleur moyen, disons le comme ça…

Question de voir ce que Grabovski a dans le ventre je lui donnerais carrément sa chance et je lui confierait beaucoup plus de responsabilités offensives. Je le verrais avec Alex Kovalev sur un des deux premiers trios et meme en avantage numerique. C’est un petit joueur qui joue bien au poste de centre, avec de bons ailiers je suis certain qu’il serait plus à l’aise et par le fait meme produirait plus.

Ryder de son côté a serieusement besoin d’un remontant. Ce remontant c’est lui qui le detient. Lui seul va pouvoir se sortir du trou. Le mettre dans les estrades pourrait le faire reflechir et le sortirait assurement du cercle de complaisance qui entoure l’équipe. Cercle qui est poussé beaucoup trop loin dans son cas.

Smolinski devrait rester quant à lui. Il est en mesure d’aider l’équipe défensivement meme s’il connait des temps difficiles. Malgré sa bévue contre Nashville il n’a pas joué si mal dans sa zone lors des derniers matchs. Tant qu’à le remplacer par Kostopoulos laissons le se retrouver sur la glace car je ne pense pas que Kostopoulos ferait plus bouger les cordages que lui.

Souray vs. Hamrlik (et autres comparaisons)

Après plus d’un mois de joué dans la saison, il est possible de faire quelques bilans. Un de ceux qui m’interessent le plus est la comparaison entre les joueurs acquis comparés aux joueurs perdus cet été durant la période des agents libres.

Souray vs. Hamrlik
Une grosse différence à la ligne bleue ! Sans avoir d’excellentes productions offensives (8 points en 18 matchs), il effectue une tâche colossale dans son propre territoire. En fait, il a ce que Souray n’avait pas. Avantage Hamrlik

Smolinski vs. Bonk
Pour remplacer Bonk, Bob Gainey a acquis Bryan Smolinski, un joueur expérimenté, en lui confiant la tâche de centre défensif. Smolinski est plus rapide que Bonk et je pense qu’il ressemble plus au style de jeu du Tricolore. De plus, son expérience est bénéfique car il joue souvent avec des jeunes ou des joueurs en difficultés ; par exemple, son trio actuel est formé des ailiers Guillaume Latendresse et Michael Ryder. Avantage (léger) Smolinski

Kostopoulos vs. Johnson
Encore une fois un changement de personnel chez les avants défensifs. Ici je crois qu’on a tout simplement échanger quatre 30 sous pour un dollar car ce sont deux joueurs assez similaires. Offensivement, aucun des deux n’auraient vraiment donné quelque chose de vraiment consistant. Par contre j’ai préféré Johnson car j’ai vu Kostopoulos faire quelques gaffes depuis le début de l’année. Avantage (léger) Johnson

Price vs. Halak
Price, le sauveur, est enfin arrivé à Montréal, mais c’est au détriment du pauvre Slovaque Jaroslav Halak qui s’est tout simplement fait volé son poste après avoir connu une très bonne fin de saison à Montréal. « Jésus » Price a été assez impressionant depuis le début, avec une fiche de 4 victoires et 2 défaites, mais il ne faut pas oublier les services rendus l’an dernier par Halak qui nous a permis d’espérer au séries jusqu’à cette spectaculaire fin de saison contre les Leafs. Égalité

Kovalev vs. Kovalev
C’est un autre Kovalev qu’on voie depuis le début de la saison. Celui-ci aime jouer, et ça paraît. Il semble apprécier ses comparses de trio, Tomas Plekanec et Andrei Kostistyn ; quand on donne à Kovalev ce qu’il veut, on reçoit ce qu’on attend de lui. Il a neuf buts à date et est premier marqueur du Canadien. Pas mal plus reluisant que l’an dernier. Avantage nouveau Kovalev

Une lueur d’espoir

Le Canadien vient tout juste de signer deux victoires consécutives, mais avec un peu plus de chance, le Tricolore pourrait être sur une séquence de quatre victoires. En effet, c’est passé très proche contre les Panthers et les Senateurs, la semaine dernière.

Tout d’abord, contre les Panthers, une pénalité de fin de période à Mike Komisarek a permis aux Panthers d’égaliser le match avec quelques secondes à faire et de l’emporter en fusillade. Puis, contre les Senateurs, c’est la passe ratée de Tom Kostopoulos en zone défensive qui a ammener au but victorieux par Jason Spezza. Le Canadien venait de combler un déficit de deux buts.

Le débloquage est survenu dans les deux matchs suivants, au cours desquels nos Glorieux ont marqué pas moins de 10 buts.

L’apport est venu de tous les joueurs : attaquants, défenseurs, recrues, joueurs de soutien et nouveaux venus ont bien joué. On peut penser à Roman Hamrlik, Patrice Brisebois et Mikhail Grabovsky qui ont tous trois marqué leur premier but dans l’uniforme du Canadien ainsi que Steve Begin qui a fait son premier de la saison. Alex Kovalev, Saku Koivu, Chris Higgins et quelques autres vétérans ont connu de belles performances. Jumelez tout ça à deux bons matchs de Cristobal Huet, et vous obtiendrez une équipe gagnante.

En plus de tout ça, le club montréalais semble avoir acquis un jeu d’ensemble et un leadership qui manquait l’an dernier. On parle beaucoup de Chris Higgins, et on a pas tort ; ce gars passe de la parole aux actes et sur la glace il est un vrai leader. S’il reste assez longtemps, c’est sûr qu’il deviendra capitaine. Alex Kovalev connait de bonnes performances ces derniers temps ; on ne sait pas combien de temps cela va durer, mais autant en profiter. Lui aussi joue un rôle dans les succès des Habs.

Quand je regarde l’alignement, j’ai un bon espoir pour cette année. Premièrement, on a un mix intéressant de vétérans (Brisebois, Markov, Koivu, Kovalev, Huet…) et de jeunes (Price, Grabovsky, Latendresse…). Deuxièmement, avec une brigade défensive solide et deux bons gardiens, on a une bonne partie de la recette gagnante. Finalement, certains joueurs, comme Higgins ou Kovalev, peuvent faire de grosses saisons à leur plein potentiel.

Go Habs Go !

Les erreurs

Kostopoulos gâffe Quelle grosse gaffe de Tom Kostopoulos, qui a donné sur un plateau d’argent le but gagnant du match d’hier aux Senateurs. Vous avez surement déjà vu la séquence, alors je n’ai pas besoin de la décrire. Mais je trouve ça plate pour Kosto, qui selon moi avait connu un bon match jusque là et qui était pas pire depuis le début de l’année dans des missions défensives. Quant à la performance de Price, je dis qu’il ne faut simplement pas le blâmer pour la défaite. Oui, il a accordé un mauvais but, mais par la suite s’est bien repris. En fait je trouve deux causes directes à la défaite : l’erreur de Kostopoulos, et le but de Heatley qui aurait dû être refusé car le joueur des Senateurs a fait de l’obstruction (accidentelle, mais c’en est quand même) à Patrice Brisebois.

Le meilleur trio de la LNH Heatley – Alfredsson – Spezza. Sans aucun doute le meilleur trio de la Ligue Nationale. Trois joueurs qui se complètent bien, on y retrouve expérience, vitesse, talents de passeur, bon sens du jeu, de bonnes mains, de la robustesse et des talents de marqueur. Au total, ces trois joueurs ont 36 points, et ils sont tous trois dans le top 6 des marqueurs.

Atlanta gagne ! Les Thrashers ont enfin gagné. Lors de ce premier match après le congédiement de Bob Hartley, l’équipe de la Georgie a explosé et a marqué 5 buts dans une victoire de 5-3 sur les Rangers. Marian Hossa, de retour dans la formation, a marqué une fois et obtenu une passe…

Calgary de retour en force Les critiques de Mike Keenan à propos de ses joueurs ont peut-être porté fruit ; en tout cas, depuis ces déclarations, les Flames ont trois victoires consécutives. Hier, ils ont battu 4-3 les pauvres Kings de Los-Angeles qui s’enfoncent de plus en plus. Bien que Jarome Iginla et Alex Tanguay soient quelque peu silencieux, d’autres joueurs prennent la relève. Daymond Langkow et Kristian Huselius connaissent notamment d’excellents débuts.

Biron est en feu Martin Biron, des Flyers, est en feu. Il vient de réaliser deux blachissages de suite ; son plus récent était hier, dans une victoire de 4 à 0 sur les Devils, (qui, comme les Kings, ne vont pas très bien). En 6 matchs cette année, Biron a 5 victoires et une seule défaite. Il faut dire que son attaque l’aide. Mais cette saison est-elle en voie de devenir la meilleure en carrière de Biron ?

Lapierre rappelé ? Avec la blessure à Garth Murray, on pense à rappeler Maxim Lapierre. J’en serais heureux, à une condition : Lapierre doit jouer. Si il est pour passer tous les matchs dans les estrades, autant le laisser à Hamilton.

Lapierre se retrousse les manches

Alors qu’on s’affaire encore à decrocher les publicités à l’effigie de Maxim Lapierre pres du Centre Bell, le jeune patineur du CH fait encore parler de lui. Avec une fiche de 4buts et 3passes en 3matchs Lapierre se demarque du lot encore une fois. Il se retrouve en 2eme place des marqueurs de la ligue Américaine derriere Stefan Ruzicka. Fait à noter Ruzicka a disputé 2 rencontres de plus que Lapierre! En plus d’accumuler les points à une vitesse incroyable, Maxim joue bien defensivement comme à l’habitude. Il travaille de plus en plus fort pour regagner sa place au sein du grand club, et c’est sa qu’on aime de lui. Sa détermination l’a poussé plus loin que quiquonque l’eut pensé. Esperons que celle-ci le poussera encore longtemps! Car je vous le dit, partisans. Attenez vous à ce que le jeune de 6’2 » revienne et RESTE.

Quelques mots sur le canadien

La défaite de hier m’a beaucoup decu, on a laissé filé 1 Pts qui etait facilement gagné. Disons que je n’aurais aps aimé etre dans les culottes de Komisarek apres le match..

Quelques joueurs m’ont décu. C’est le cas de Chipchura qui N,etait pas fiable dans sa zone en plus de joeur tres nerveusement. Il n’a été guere impressionant heir soir. Ryder manque un peu d’intensité, pourtant c’est une année tres importante pour lui, étant en fin de contrat. Bouillon devra aussi en prendre plus s’il ne veut pas se faire montrer la passerelle trop souvent. Sinon, J’ai bien aimer le jeu de Streit qui a été tres bons defensivement heir soir, ca prouve une fois de plus sa polyvalence. Kovalev a bien joué, lui qui connait un bon debut de saison. Dandenault joue avec aisance et acharnement. Kostopoulos s’est fait beaucoup d’amis hier et avec raison. 3 ou 4 bonnes mises en echecs, un bon jeu d’ensemble, un combat et du travail acharné, ca merite d’etre souligné. Et je termine en soulignant que Huet a fait du bon travail dans la défaite, sa lutte avec Price risque d’etre assez intense, ca s’est bon pour la formation!



Le hockey, c’est ma religion. J’en mange. Je lis les journaux, écoute la télé, vais sur des forums… Ici, ce blog, c’est MA place. Pour dire ce que je pense de ce monde du hockey qui, bien qu’exceptionnel, n’est pas parfait, et peut nous donner des raisons de sacrer…


Voici notre logo de partenariat, si jamais vous avez la bonté de nous faire un peu de publicité sur votre propre site...



Entrez votre email pour être averti de ce qui se passe sur RdH (nouvelles, nouveaux articles...) !

Rejoignez 7 autres abonnés

Catégories

Stats RdH

  • 38,323 vues

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.