Posts Tagged 'Ilya Kovalchuk'

Des Québécois sous le soleil

Guy Boucher aura certainement beaucoup d'autres occasions de célébrer au cours de sa carrière dans la LNH.

Cet été a été calme, voire plate, du côté des agents libres. À part l’affaire Kovalchuk (qui, au fond, n’avait rien d’excitant, puisqu’on savait depuis fin juillet que c’est au New Jersey qu’il resterait), aucun très gros noms n’a bougé. Certes, il y a eu le passage de Sergei Gonchar aux Sénateurs et le retour à Calgary d’Olli Jokinen et Alex Tanguay.

Le nouveau d.g. du Lightning de Tampa Bay, le grand Steve Yzerman, a tout de même réussi à donner de quoi écrire aux journalistes. En quelques semaines seulement, il a transformé une équipe avec du talent qui allait dans un cul-de-sac en sérieux prétendant aux séries et à plus que ça dès cette saison. Lire la suite ‘Des Québécois sous le soleil’

Je suis vivant!

Eh oui, malgré l’absence d’article depuis, quoi, 6 mois, je suis toujours vivant, et je vais même très bien. Les circonstances ont fait que je n’ai pas écrit d’article ni donné de nouvelles pour tout ce temps, mais c’est fini. Une nouvelle saison est à nos portes, et je suis prêt à repartir ReligionDuHockey avec la même mentalité : discuter, sous une perspective différente de celle que vous trouvez sur bien d’autres sites, des sujets chauds du hockey, et ce dans un langage qui sera adéquat aux plus grands experts comme aux néophytes du hockey ; vous introduire à des trucs dont on ne parle pas assez ; faire des dossiers uniques et spéciaux, comme les fameux power-rankings ma critique des chandails les plus beaux (et les plus laids) de ce sport ; et pour finir, vous distraire avec des vidéos, des annectodes et des histoires sur le hockey en général.

Si vous revenez dans les prochains jours, vous entendrez probablement parler des Carey Price, d’Ilya Kovalchuk, de Gary Bettman, de Québec, de pools de hockey et de bien d’autre chose… j’espère que, comme moi, vous voulez vous relancer dans ReligionDuHockey.

Go!

Back to the future

Bobby "Superman" Orr : un moment épique de l'histoire du hockey.

J’ai parlé dans mes précédants articles de l’importance grandissante de la Kontinental Hockey League (KHL), et du risque que représente cette ligue russe pour le niveau de jeu de la Ligue Nationale de Hockey. Petit rappel pour ceux qui ne le savent pas : plusieurs joueurs russes et européens qui jouent en Amérique du Nord ont décidé, ou décideront sûrement bientôt, de retourner près de leurs terres natales pour jouer au hockey.

Après réflexion et discussion, je ne sais plus si il faut considérer cette ligue comme un danger. Une LNH constituée de joueurs nord-américains seulement est-elle envisageable ?

Je pense sincèrement que, malgré toutes les défauts qu’on attribue aux Russes de la LNH ("ils jouent pour l’argent", "ils se fouttent de leur équipe", "ils préfèrent la médaille d’or à la Coupe Stanley", etc.), qu’ils soient véritables ou pas, on ne peut pas nier l’importance que prennent ces joueurs dans le hockey contemporain. Leur style de jeu en finesse, en style, en vitesse et en habiletés est aux antipodes du style nord-américain, beaucoup plus robuste. Ils apportent donc une autre dimension, une autre vision, qui permet à la Ligue Nationale d’avoir une grande diversité qui ajoute de l’intérêt. La place des Européens dans l’élite est aussi très grande : cinq des dix meilleurs marqueurs de la LNH viennent de ce continent, incluant deux Russes (Ovechkin et Kovalchuk). Plusieurs équipes comptent sur ces joueurs, et pas seulement pour gagner des matchs, mais aussi pour vendre des billets. Que seraient les Capitals de Washington sans Ovechkin, Backstrom et Semin ?

Lire la suite ‘Back to the future’

Le hockey en 2009, de J à Q

Mais qui peut bien se cacher derrière la lettre L ?

La suite.

J comme John Tavares. Dominant dans la OHL, impressionnant au Championnat mondial junior 2009… tout a été dit sur John Tavares avant même qu’il ne soit repêché dans la LNH. Lorsque les Islanders ont mis la main dessus, on a parlé d’un sauveur pour cette équipe en reconstruction. Par contre, aujourd’hui, un constat persiste : bien que les Isles soient améliorés cette année, il faudra plus qu’un bon jeune pour redresser la situation. L’attaque n’est pas mauvaise et repose sur de bons éléments, mais en défense et devant le filet (en passant, où est passé Rick DiPietro ?), ça fait dûr.

K comme KHL. J’ai vu une statistique intéressante récemment : en 1999, il y avait 66 joueurs russes dans la Ligue Nationale de Hockey. Aujourd’hui, il en reste 29. La cause de tout ceci ? Évidemment, c’est la KHL (Kontinental Hockey League), la nouvelle ligue russe de hockey menée par des multi-milliardaires, des géants de l’industrie pétrolière. Ces bonzes aux poches pleines font des pieds et des dollars pour garder leurs jeunes joueurs chez eux et pour rappatrier leurs plus vieux. Un joueur de 2e-3e trio peut espérer avoir un meilleur salaire en Russie qu’ici, alors plusieurs décident de retourner à la maison ; on a qu’à regarder ce qui est arrivé avec Alexander Perezhogin et Alexei Emelin, deux anciens du Tricolore qui jouent maintenant en Europe. Heureusement, les meilleurs, les Kovalchuk, Malkin, Gonchar et autres Ovechkin resteront. Mais à long terme, la LNH pourrait perdre une source de joueurs de grand talent. Lire la suite ‘Le hockey en 2009, de J à Q’

Les Kings ou comment convaincre les Californiens d’aimer le hockey

Voici un petit bijou de publicité, une annonce des Kings qui devra sûrement convaincre les Californiens d’aller les voir au Staples Center ou d’acheter un bobble-head à l’éfigie d’Anze Kopitar (hum…). J’aime surtout la voix virile qui dit (si je comprends pas, car je n’en suis pas certain) "GO KINGS!".

Tant qu’à être dans le thème de la publicité, en voici quelques autres… La prochaine est bonne, et cette fois-ci, ce n’est même pas sarcastique. C’était une publicité parue il y a quelques années dans le cadre d’une nouvelle campagne visant à rapprocher les joueurs des partisants (comme l’indique la phrase à la fin, "Les joueurs de hockey sont comme vous et moi… sauf qu’ils sont très bons au hockey."). Ici, on voit les vedettes du match des étoiles qui s’amusent dans leur hôtel.

Lire la suite ‘Les Kings ou comment convaincre les Californiens d’aimer le hockey’

Un match mémorable pour Gaborik

Si ce matin je suis encore premier de mon pool de hockey, c’est bien grâce à Marian Gaborik qui a été le premier joueur en 11 ans à marquer cinq buts dans le même match. La victime a été le pauvre Lundqvist qui n’a rien pu faire contre les attaque de Gabo et de ses coéquipiers.

Opportuniste et bien placé, le Slovaque a donc connu son match le plus productif en carrière. Si vous avez une occasion de voir des reprises du match, attardez vous au dernier but de Gaborik ; on peut y voir toute sa vitesse et son maniement de rondelle… de l’art, tout simplement !

Cette nouvelle vague de joueurs n’a pas fini de nous impressioner. Les Européens de l’Est, en particulier, sont tellement spectaculaires : Ilya Kovalchuk, Alexander Ovechkin, Henrik Zetterberg, Evgeni Malkin… on aura de beaux buts à se mettre sous la dent pour les prochaines années !

60 buts dans la mire de Kovalchuk

Quand on regarde les statistiques de la LNH, plusieurs catégories impressionnent. Il y a les 43 points de Vincent Lecavalier, les six blanchissages de Pascal Leclaire… mais la statistique que j’apprécie le plus à date, ce sont les 23 buts d’Ilya Kovalchuk.

23 buts en 27 rencontres, c’est vraiment plus qu’excellent. À ce rythme-là, si le tendance se maintient encore une fois, le Russe réussira 69 buts. Wow ! Il deviendrait le premier joueur en 11 ans (en fait, depuis que Mario Lemieux avait réussi l’exploit) à atteindre le cap des 69 buts.

L’exploit semble d’autant plus accessible que Kovalchuk a connu un début lent, et que son rythme ne cesse de s’accélérer depuis le changement d’entraîneur des Thrashers. Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il se fait bien pardonner pour sa saison quelque peu décevante de l’an dernier.

Quel joueur spectaculaire, que bijou pour le hockey ! Il est électrisant et amène une énergie incroyable. Quand il a la rondelle, il est impossible de la quitter des yeux, comme plusieurs joueurs de Russie comme Alex Kovalev et Alexander Ovechkin, qui lui aussi est en voir de passer le cap des 60 buts. La raison a cela est simple, c’est que les Russes mettent tout l’emphase sur le patinage des jeunes joueurs mineurs. Comme ils disent, "à quoi ça sert d’apprendre à un joueur de six ans à faire des sorties de zone ?". Très bonne mentalité.

Liens
Highlights de Kovalchuk cette saison

Une illusion dans le désert ?

Vous avez probablement entendu parler d’Ilya Bryzgalov et de ses prouesses récentes avec sa nouvelle équipe, les Coyotes de Phoenix. En quatre matchs, il a autant de victoire, une blanchissage et seulement cinq buts accordés. Ça a été assez bon pour qu’il remporte la 2e étoile de la semaine dans la LNH. Il a aussi ramené les Coyotes au-dessus de la barre des .500.

Est-ce une illusion ? Ce qui est sûr, c’est que Bryz ne peut pas aller plus haut que où il est actuellement ; il ne peut donc que redescendre. Personnellement, je crois que l’adrénaline et la joie d’avoir la confiance de son entraîneur (il est enfin le numéro un officiel d’une équipe) le pousse à de bonne performances. Je ne veux cependant rien enlever à Bryzgalov, et il est possible qu’avec lui devant le filet, les Coyotes participent aux séries… enfin…

Seul le temps nous le dira !

Si la tendance se maintient (2)

Après un quart de saison, les résultats de mon petit jeu "si la tendance se maintient" pourraient sembler plus réalistes… allons-y tout de suite.

Vincent Lecavalier finira la saison avec 136 points. Faisable.
Les Senateurs cumuleront une fiche de 60-19-13. Pas mal plus réaliste !
Martin Brodeur obtiendra 32 gains.
Les Rangers (also knows as : Henrik Lundqvist) accorderont 160 buts.
Dany Heatley et Filip Kuba mèneront la LNH avec +60.
Ilya Kovalchuk marquera 67 fois.

Eh voilà, on est maintenant face à des statistiques pas mal plus réaliste ! J’aimerais particulièrement voir Kovalchuk faire 67 buts.

Un Québécois au sommet

Vincent Lecavalier vient d’être nommé joueur de la semaine pour une deuxième fois consécutive. Lecavalier est au sommet des marqueurs de la Ligue Nationale et il a aussi récolté huit points en seulement deux rencontres dans les sept derniers jours.

À ce rythme là il est parti pour une saison de 140 points, ce qui, je crois est assez faisable. Il serait le deuxième Québécois seulement en dix ans à finir au premier rang des marqueurs, après que Martin St.Louis eut réussi l’exploit en 2002-03 (remarquez que ces deux joueurs viennent de la même équipe, c’est-à-dire le Lightning…).

Lecavalier est en train de consolider son titre de superstar ; après quelques saisons correctes dans la LNH (il faisait toujours bien, mais on a toujours attendu plus de lui), il a mis les bouchées doubles et est un joueur très dominant dans toute la Ligue. Sa saison de plus de 100 points l’an dernier n’était pas une illusion : Vincent Lecavalier peut faire gagner une équipe à lui seul. En fait, selon moi, il est dans les joueurs les plus complets de la LNH au même titre que Sidney Crosby et Daniel Alfredsson.

Spectaculaire !

Avez-vous vu les résumés des matchs des Thrashers récemment ? Si oui vous avez probablement remarqué le jeu du Russe Ilya Kovalchuk, qui se résume en un mot… spectaculaire !

Quel joueur explosif et beau à regarder, il donnerait le goût du hockey à n’importe quelle personne. Sa vitesse, son sens du jeu, ses feintes incroyables et son lancer d’une puissance inouï… il a tout de Pavel Bure !

Ce soir à Montréal…

Ce soir au Centre Bell, l’attention sera retenue par le retirement du chandail de Larry Robinson, l’un des plus grands arrières de l’histoire du CH.

Le 19 flottera donc au toît alors que Cristobal Huet aura la lourde tâche de stopper les attaques des Senateurs.



Le hockey, c’est ma religion. J’en mange. Je lis les journaux, écoute la télé, vais sur des forums… Ici, ce blog, c’est MA place. Pour dire ce que je pense de ce monde du hockey qui, bien qu’exceptionnel, n’est pas parfait, et peut nous donner des raisons de sacrer…


Voici notre logo de partenariat, si jamais vous avez la bonté de nous faire un peu de publicité sur votre propre site...



Entrez votre email pour être averti de ce qui se passe sur RdH (nouvelles, nouveaux articles...) !

Rejoignez 7 autres abonnés

Catégories

Stats RdH

  • 38,243 vues

Pages les plus consultées


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.