Posts Tagged 'Canadiens de Montréal'

En attendant la saison

Les camps d’entraînement de la LNH sont en branle depuis quelques jours déjà, et on voit déjà, dans les premiers matchs préparatoires, de quoi les équipes auront l’air au cours de la saison 2010-2011. Le Tricolore, comme vous l’avez sûrement vu ou lu, a perdu sa première rencontre au compte de 4 à 2 contre les Bruins, mercredi soir, et la grande vedette de la soirée, ça a été les partisants montréalais qui s’en donnaient à coeur joie sur leur nouveau gardien #1, Carey Price.

Commençons tout d’abord par commenter l’attitude de ces milliers d’idiots qui sont en train de mettre un peu de pression de plus sur un jeune qui a récemment hérité d’un des emplois les plus stressants du monde. Croient-ils vraiment qu’ils aident qui que ce soit en faisant cela ? Price est peut-être un peu tête enflée, mais après avoir accordé quatre buts sur dix lancers, il se serait certainement rendu compte lui-même que sa prestation n’était pas exceptionnelle. Il n’avait pas vraiment besoin de l’aide de ces gens, tout autour de lui, qui l’aiment un jour sur deux, pour le remarquer. Par contre, dans un sens, il faut comprendre que plusieurs facteurs peuvent pousser les "partisans" à narguer les joueurs sur la glace, à commencer par la frustration de payer quelques dizaines de dollars pour voir un tel spectacle et l’effet d’entraînement lorsqu’ils voient les autres autour d’eux comment à chahuter. Lire la suite ‘En attendant la saison’

Des Québécois sous le soleil

Guy Boucher aura certainement beaucoup d'autres occasions de célébrer au cours de sa carrière dans la LNH.

Cet été a été calme, voire plate, du côté des agents libres. À part l’affaire Kovalchuk (qui, au fond, n’avait rien d’excitant, puisqu’on savait depuis fin juillet que c’est au New Jersey qu’il resterait), aucun très gros noms n’a bougé. Certes, il y a eu le passage de Sergei Gonchar aux Sénateurs et le retour à Calgary d’Olli Jokinen et Alex Tanguay.

Le nouveau d.g. du Lightning de Tampa Bay, le grand Steve Yzerman, a tout de même réussi à donner de quoi écrire aux journalistes. En quelques semaines seulement, il a transformé une équipe avec du talent qui allait dans un cul-de-sac en sérieux prétendant aux séries et à plus que ça dès cette saison. Lire la suite ‘Des Québécois sous le soleil’

La saga du capitaine

Tout le monde aime Josh Gorges. Regardez, tous ses coéquipiers veulent le coller!

Voilà un an que le Canadien de Montréal n’a plus de capitaine (depuis le départ, en fait, de Saku Koivu), et il semble bien que cette saga tire à sa fin. Dans La Presse ce matin, on apprenait en effet que le nom du prochain capitaine sera dévoilé dans les prochains jours / semaines. En tout cas, ce sera fait avant le début de la saison.

Comme vous le savez peut-être, les deux noms les plus souvent mentionnés comme étant les meilleurs candidats sont Josh Gorges et Brian Gionta. On a aussi beaucoup nommé Andrei Markov. Je ne ferais pas mon original et ne vous sortirai pas un nouveau nom inattendu de mon chapeau ; en effet, un regard rapide à la formation 2010-2011 du CH ne laisse aucun doute : outre ces trois joueurs, les autres n’ont soit pas les capacités de leader, n’ont pas assez d’expérience avec l’équipe ou sont encore trop jeunes. Dans cette dernière catégorie, on peut placer P.K. Subban et Ryan O’Byrne, qui pourront peut-être un jour prétendre au titre, mais pas maintenant.

J’y vais tout de go avec ma sélection : Josh Gorges. Bien qu’il ne croit pas tant en ses chances, je suis persuadé qu’il est le meilleur candidat. Tout d’abord, il est maintenant avec le Tricolore depuis plusieurs années (il avait été échangé contre Craig Rivet il y a trois ou quatre ans… un des bons coups de Bob Gainey). Il connait donc l’environnement montréalais, et les partisants le connaissent aussi (et l’apprécient de plus en plus). Il n’a jamais été pris dans un quelconque scandale et semble être un gars discret hors du monde du hockey, ce qui est très bien. Le capitaine doit représenter l’équipe et ne doit donc pas être vu en train de faire n’importe quoi sur Facebook. Lire la suite ‘La saga du capitaine’

Le hockey en 2009, de J à Q

Mais qui peut bien se cacher derrière la lettre L ?

La suite.

J comme John Tavares. Dominant dans la OHL, impressionnant au Championnat mondial junior 2009… tout a été dit sur John Tavares avant même qu’il ne soit repêché dans la LNH. Lorsque les Islanders ont mis la main dessus, on a parlé d’un sauveur pour cette équipe en reconstruction. Par contre, aujourd’hui, un constat persiste : bien que les Isles soient améliorés cette année, il faudra plus qu’un bon jeune pour redresser la situation. L’attaque n’est pas mauvaise et repose sur de bons éléments, mais en défense et devant le filet (en passant, où est passé Rick DiPietro ?), ça fait dûr.

K comme KHL. J’ai vu une statistique intéressante récemment : en 1999, il y avait 66 joueurs russes dans la Ligue Nationale de Hockey. Aujourd’hui, il en reste 29. La cause de tout ceci ? Évidemment, c’est la KHL (Kontinental Hockey League), la nouvelle ligue russe de hockey menée par des multi-milliardaires, des géants de l’industrie pétrolière. Ces bonzes aux poches pleines font des pieds et des dollars pour garder leurs jeunes joueurs chez eux et pour rappatrier leurs plus vieux. Un joueur de 2e-3e trio peut espérer avoir un meilleur salaire en Russie qu’ici, alors plusieurs décident de retourner à la maison ; on a qu’à regarder ce qui est arrivé avec Alexander Perezhogin et Alexei Emelin, deux anciens du Tricolore qui jouent maintenant en Europe. Heureusement, les meilleurs, les Kovalchuk, Malkin, Gonchar et autres Ovechkin resteront. Mais à long terme, la LNH pourrait perdre une source de joueurs de grand talent. Lire la suite ‘Le hockey en 2009, de J à Q’

Les voeux pour 2010 de ReligionDuHockey

Religion du Hockey a quelques voeux à faire pour l’année 2010. Voici ce que nous souhaitons.

À Tomas Plekanec, un gros contrat, à Montréal ou ailleurs.
À Mike Cammalleri, une couple de buts.
À Andrei Markov, une année sans blessure, parce qu’on a besoin de lui.
À Ryan O’Byrne, un but (dans le filet adverse).
À Sergeï Kostistyn, une nouvelle occupation nocturne.
À Glen Metropolit, une saison de 100 points.
À Benoit Pouliot, de l’amour.
À Carey Price, un blanchissage avant la fin de la saison.
Aux Montréalais, une équipe glorieuse…
Aux frères Molson, du succès.
Lire la suite ‘Les voeux pour 2010 de ReligionDuHockey’

Une question de maturité

Mike Richards (à droite) en des temps plus glorieux.

Mathias Brunet nous a pondu un article très intéressant dans La Presse hier matin au sujet des déboires de Flyers de Philadelphie et de son capitaine, Mike Richards, qui est, semble t-il, trop fêtard. Il dit, entre autres, en parlant de ce Richards :

"[...] pourquoi écouter les recommendations d’un Pronger, d’un Timonen ou d’un Laperrière (c’est-à-dire les vétérans de l’équipe) quand, à 24 ans seulement, vous êtes le capitaine de cette équipe et qu’on vient de vous donner 69 millions sur 12 ans?"

Et tout cela m’a fait réfléchir… est-il logique de donner le capitanat d’un club de hockey à un jeune qui, bien que très talentueux et qui a connu une ou deux bonnes saisons dans sa carrière, n’a pas encore prouvé sa valeur ? Ce jeune peut-il remplir les rôles et les besoins qu’on recherche chez un capitaine, à savoir le leadership, le talent, la capacité à prêcher par l’exemple, et, si possible, avoir de l’expérience ?

Pour le savoir, il faut regarder les exemples concrets que nous avons en la matière.

Commençons par le plus célèbre d’entre tous, le deuxième plus jeune capitaine de l’histoire de la Ligue, je parle évidemment du prodige Sidney Crosby. Héritier du titre à 19 ans, il en a impressionné plus d’un en remportant la Coupe Stanley dès sa première saisons comme capitaine. Malgré une blessure, il a connu une grosse saison, a évité la pression et a répondu aux attentes. Mais Sidney Crosby est un joueur à part, avec un caractère bien à lui et un talent incroyable. Mike Richards est excellent, mais n’arrive pas dans cette catégorie. Lire la suite ‘Une question de maturité’

Un Américain qui pourrait surprendre

Danny Kristo en entraînement avec Team USA.

Plusieurs ont été déconcertés d’apprendre la nouvelle : Louis Leblanc, premier choix du dernier repêchage du Canadien de Montréal, ne fera pas partie de Team Canada en vue du Championnat mondial junior de janvier prochain. Et, si on regarde les formations des autres pays, les prospects du Tricolore présents dans les formations sont inexistants.

Inexistants ? Non… il y a un Américain qui passe assez souvent inaperçu, et connaissant le cercle vicieux que peut être la célébrité à Montréal, c’est peut-être mieux. Ce joueur, c’est Danny Kristo, un Minnesotois (je sais pas si ça se dit comme ça, anyway, il vient du Minnesota…) et il fait partie d’un programme universitaire américain de développement, dans le Dakota du Nord. Premier choix du Canadien en 2008, choix de deuxième ronde au total (Montréal n’a pas eu de choix de 1ere ronde cette année-là, l’équipe l’avait donné à Calgary contre Alex Tanguay), il fera vraisemblablement l’équipe américaine U-20 pour une deuxième fois de suite, et il pourrait bien être nommé capitaine, oui monsieur. Lire la suite ‘Un Américain qui pourrait surprendre’

C’est calme au Madison Square Garden

Le royaume du Roi Gaborik tombe en ruines.

Les Rangers de New York, après un début de saison en force, connaissent de sérieux ennuis. Personnellement, je les voyais, au début de l’année, comme de sérieux prétendants à la dernière place de l’Est ; leurs quinze premiers matchs m’ont fait douté de ça. Gaborik était en feu, Vaclav Prospal faisait des points à la pelle lui aussi, Lundqvist arrêtait tout et un nouveau joueur, Michael Del Zotto, un défenseur de 19 ans, faisait écarquiller quelques yeux lui aussi.

Mais depuis quelques temps, les victoires sont rares, comme en témoigne la fiche de 2-8 de cette équipe lors des dix dernières rencontres. En plus, ils ne peuvent pas attribuer cela aux blessures : aucun de leur joueur n’est indisposé ! Il faut plutôt l’attribuer à ceci : l’attaque est faible (après Gabo et Prospal, leur meilleur joueur offensif est Brandon Dubinsky) et la qualité de la défense est en deça du nécessaire. Malgré qu’ils ont des unités spéciales dans le top 10 de la Ligue et qu’ils comptent sur l’un des meilleurs gardiens, ils ne pourront pas faire grand chose. Leur défaite de 2-1, hier, contre les Islanders, est une démonstration du problème : ils sont incapables de faire allumer la lumière rouge derrière le gardien adverse !

Ice Edge veut bien faire

Les futurs-nouveaux proprios des Coyotes de Phoenix, l’entreprise Ice Edge, veut jouer un match extérieux dès cette saison et aimerait avoir cinq matchs locaux au Canada (peut-être à Regina) dès l’année prochaine. On aimerait bien avoir une nouvelle équipe canadienne à la place, mais ça fait déjà ça de gagné. Et, si le succès de cette idée est fort, peut-être que ça forcera Gary Bettman à considérer le déménagement d’une équipe américaine par chez nous. Le commentaire laissé hier sur mon dernier article par Sonia Vachon est bien (l’idée est de ramener à 20 le nombre d’équipes), mais cela est une grosse entreprise qui prendra des allures de révolution dans la Ligue. L’important, c’est que Bettman ne crée pas d’équipes supplémentaires : trente, c’est déjà beaucoup, peut-être trop. Lire la suite ‘C’est calme au Madison Square Garden’

La bon plan de la LNH

La tuque de Théo, comment l'oublier ?

J’ai l’habitude de bitcher les décisions et les idées de Gary Bettman et ses copains dirigeants de la Ligue Nationale de Hockey, à commencer par cette obstination à vouloir garder les Coyotes à Phoenix, qui, en plus d’être une des villes les plus plates au nord du Rio Grande, se fout complètement du hockey. Mais personne n’est imparfait, et une des idées de cette ligue est, au moins très bonne, sinon brillante, originale et capable de susciter un bel engouement. Il s’agit du NHL Winter Classic, ce match annuel joué à l’extérieur. Lire la suite ‘La bon plan de la LNH’



Le hockey, c’est ma religion. J’en mange. Je lis les journaux, écoute la télé, vais sur des forums… Ici, ce blog, c’est MA place. Pour dire ce que je pense de ce monde du hockey qui, bien qu’exceptionnel, n’est pas parfait, et peut nous donner des raisons de sacrer…


Voici notre logo de partenariat, si jamais vous avez la bonté de nous faire un peu de publicité sur votre propre site...



Entrez votre email pour être averti de ce qui se passe sur RdH (nouvelles, nouveaux articles...) !

Rejoignez 7 autres abonnés

Catégories

Stats RdH

  • 38,248 vues

Pages les plus consultées


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.