Posts Tagged 'Bob Gainey'

Pourquoi garder Halak ?

Les rumeurs vont bon train à propos de Halak, pour faire changement.

Oui, pourquoi ?

Alors qu’il deviendra joueur autonaume avec compensation (un trouble de plus pour Robert Gainey qui doit déjà se concentrer sur LA priorité Tomas Plekanec, et sur Carey Price aussi) et que certaines équipes (selon Eklund, au moins quatre formations) seraient prêts à transiger pour lui avec le Canadien, la question se pose. Il paraît entre autres que les Flyers voudraient aller le chercher pour contrer la perte de Ray Emery. Lire la suite ‘Pourquoi garder Halak ?’

Ryan White coûte cher

En fait, il gagne 850 000 $ ; dans le monde moderne du sport, on dira que c’est peu, très peu, quoique si un de mes lecteurs gagne plus que ça par année, je vais être surpris. Reste que, comparé à un joueur comme Vincent Lecavalier, qui fait plus ou moins douze fois plus, c’est peu.

Ce qui ferait en sorte que ce cher Ryan White, choix de 3e ronde en 2006 et promu à un avenir intéressant dans la LNH, coûterait cher à ses nouveaux boss, c’est l’amende que le Tricolore se verra sûrement imposer pour sa présence illégale au match de mardi.

Vous connaissez les faits : Bob Gainey a oublié d’appeler la Ligue pour leur mentionner qu’il rappelait White de son club-école avant 17h00. Certains parleront d’incompétance, et je dirai que l’erreur est humaine, que Bob ne s’occupe pas de ce genre de truc d’habitude et que, anyway, on a gagné le match contre les Sénateurs. Lire la suite ‘Ryan White coûte cher’

La malchance

C’est assez incroyable ce qui est en train de se passer chez le Canadien. En moins de deux semaines, l’équipe a perdu, au profit de la liste des blessés, Jaroslav Spacek, Brian Gionta, Scott Gomez, et probablement les deux frères Kostistyn en plus ! Le plus vieux se serait blessé en troisième hier en recevant un tir d’un défenseur de Columbus. Sergei, lui, a une entorse et est incertain.

Je suis excité de voir David Desharnais commencer le match pour le CH ce soir, ça a l’air d’un très bon joueur, mais je préfère quand même compter sur une équipe de partants et de vrais joueurs établis de la LNH !

En plus, Montréal va peut-être devoir jouer à seulement 19 joueurs ce soir si la décision de Sergei s’avère négative.
Lire la suite ‘La malchance’

Magasinage du temps des fetes!

En ce temps des fetes, Bob Gainey doit surement fouiner un peu partout a travers le circuit afin de trouver la perle rare qui pourra relancer la Sainte-Flanelle sur le chemin de la victoire. Ce chemin on l’a perdu depuis quelque temps, guidé par l’aveuglement que nous a procurer le debut de saison trop suffisant pour nous, partisans qui craignait que la prédiction des experts, c’est-à-dire que le canadien raterait les series, se réaliserait. Apres avoir garder le 3eme rang assez longtemps le canadien nage maintenant en eau troubles à 3points de descendre au 12eme rang. Au moment ou je vous ecrit il tiennent neanmoins le coup et occupent la 5eme position… Ici je vous présenterai les 3 joueurs que je voirais avec le canadien sous peu et je vous expliquerai pourquoi!

 Patrick Marleau

Sujet à nombreuses rumeurs impliquant son nom et celui du canadiens ces dernieres années, c’est le temps ou jamais de demenager au Quebec pour Patrick Marleau. Il connait un debut de saison decevant avec San Jose, qui ont beaucoup de probleme a trouver leur voie, eux qui pourtant sont pleins à craquer en matiere de bons joueurs.. L’attaquant originaire de la Saskatchewan n’a obtenu que 16points en 35matchs avec les Sharks cette année. Bob et son club pourrait obtenir ses services pour un prix en deça des attentes. Le salaire de 4,5 Millions de Marleau pourrait etre malheureusement encombrant. Le capitaine actuel des Sharks pourrait se retrouver à Montreal et dans ce cas ce serait tout un atout pour atteindre les series et ne pas decevoir les partisans une 2eme année de suite.

Jarret Stoll

Ce joueur là a peut-etre été un peu sur-évalué à Edmonton, néanmoins c’est un joueur en lequel j’ai confiance, un gros centre qui a pas peur du contact et qui produit regulierement offensivement. Ralenti par les blessures, Stoll a inscrit 68points à sa fiche lors de seule saison complete en 2005-06. De plus, à 25ans, Stoll peut encore eclore, comme l’ont fait ici les Higgins, Komisarek, Plekanec etc… Les Oilers devront se debarrasser un jour ou l’autre d’un de leurs centres etant donné l’arrivé des talentueux Sam Gagner, Andrew Cogliano et Robbie Schremp. S’agit de trouver une place à Stoll sur les 2 premieres untiés des Habs, s’il peut etre office à l’aile pourquoi pas le jumelé au capitaine et à Chris.. de toute facon les Oilers ne voudront pas de centre, un Micheal Ryder et une belle recrue ferait l’affaire !

Alex Tanguay

Ce n’est plus un secret, les relations de Tanguay et Keenan à Calgary sont tendus. Si Alex reussit à marqué aussi regulierement qu’à son habitude tout de meme, imaginez dans un climat plus detendu. Le Québecois ferait-il bien à Montreal avec les médias et out le tralala? Je pense que ce n’est pas un gros probleme pour lui, Calgary est une grosse ville de hockey, situé au Canada, les fans y sont tres "partisans". Son nom a été mêlé à beaucoup de rumeurs de transactions et à chaque fois que j’ai entendu son nom, celui de Kovalev etait jumelé.. Sauf que notre artiste est en feu si on le compare à l’an dernier et je croit que ca va durer! J’espere que Bob ne se fera pas leurrer par cela car echanger Tanguay pour Kovalev serait comme echengé quatres trente sous pour une piastre. Mais si il a la chance d’aller chercher l’attaquant des Flames, qu’il le fasse bon dieu. Même s’il doit payer cher je suis sur que Tanguay metterait le CH sur les rails, a condition qu’on l’entoure comme du "monde"

La nouvelle réalité

Avec la nouvelle réalité de la LNH, est arrivée une parité assez forte dans la LNH. Le classement est toujours serré et ce jusqu’à la fin de la saison ; souvenons nous du match historique qui a déterminé de la saison du Canadien et des Leafs l’an passé. C’est vraiment un point positif de la nouvelle LNH instaurée par Gary Bettman.

Mais le plafond salarial et les restrictions amènent les directeurs-généraux à de nouvelles stratégies ; on a déjà senti la diminution des transactions depuis quelques temps. Les échanges de joueurs importants se font très rares.

Du côté des contrats, aussi, il y a eu du changement ; pas tant dans les salaires eux-mêmes, mais surtout dans les durées. Après le spectaculaire contrat de 15 ans à Rick DiPietro l’an dernier, cet été, lors de la période d’agents libres, on a encore eu droit à des signatures à (très) long terme : Jason Spezza, Dany Heatley, Daniel Brière, Tomas Vanek, Pavel Datsyuk et Scott Gomez, pour ne nommer qu’eux, ont tous signé des contrat de six saisons ou plus.

Le dernier exemple en lice : aujourd’hui, les Flyers ont offert à Mike Richards un contrat de 12 ans pour près de 70 millions de dollars. 12 ans ! Il sera lié à cette équipe jusqu’à 2020, à moins d’un échange.

Je ne dis pas ici que c’est une bonne chose. À la place de dégénérer sur le prix des joueurs, comme avant le lock-out, on dégénère sur la durée. Pas vraiment mieux, et dans quelques années, certaines équipes vont peut-être avoir de mauvaises surprises. Mais le fait est que je ne peux rien y changer, et que cette nouvelle mode semble prendre son envol…

Les Flyers sont probablement l’une des équipes qui s’est le plus tourné vers cette nouvelle génération de contrats ; leurs adversaires ce soir, le Canadien, sont à l’opposé.

Cette saison, Bob Gainey aura donc des décisions importantes à prendre dans le cas de deux de ses joueurs les plus prometteurs, Chris Higgins et Mike Komisarek. Gainey, plutôt conservateur, osera-t-il briser la barrière et suivre la nouvelle vague ? Dossier à suivre…

Combien de temps reste-t-il à Carbonneau ?

On en parle pas beaucoup ; dans la tête de plusieurs (et dans la mienne jusqu’à tout récemment), Carbonneau était "intouchable", il allait rester quoiqu’il arrive à l’équipe. Mais dans le fond, pourquoi ce ne serait pas à lui d’écoper ?

Les joueurs du Canadien ont évidemment plus de blâme à prendre que l’entraîneur dans ce genre de situations difficiles durant une saison. Sauf que Carbonneau ne semble plus contrôler ses joueurs et ses décisions sont de plus en plus douteuses. Dandenault sur la première ligne ? Ne pas laisser de chance à Halak ? Ne pas offrir une chance à Kovalev sur le premier trio ?

En deux saisons à la barre du Canadien, Carbonneau ne m’a jamais vraiment prouvé qu’il avait l’étoffe d’un bon entraîneur. Oui, il prend quelques risques qui rapportent et a du caractère, mais son travail était loin d’être irréprochable.

Si il n’y a pas de mouvement chez les joueurs récemment, ou un redressement de situation au plus sacrant, le cadeau de Noël de Carbonneau pourrait être un lettre de renvoi. Une mauvaise semaine encore une fois et ce pourrait bien être la fin. Ce serait peut-être le genre de décision qui fouetterait un peu les joueurs, on l’a vu chez les Thrashers qui font de mieux en mieux (et pas mal mieux que le Tricolore…) depuis le renvoi de Bob Hartley en début d’année.

Il ne reste que peu de temps à Carbonneau pour faire quelque chose, car la patience de Bob Gainey a ses limites. Si rien ne bouge et rien ne change, ce coup d’éclat est peut-être la solution.

Un moment inoubliable

Le premier janvier 2008, à Buffalo, les fans des Sabres pourront assister à un évènement mémorable : le NHL Winter Classic, un match qui opposera l’équipe locale aux Penguins de Sidney Crosby. Ce qu’il a de spécial, ce match, c’est qu’il sera disputé à l’extérieur, dans le stade des Bills.

Vous vous souvenez sans doute du même genre de match que le Tricolore avait joué à Edmonton, il y a quelques années. Une expérience nouvelle, une belle inovation en fait, faite par la LNH. Ce fut certainement une expérience unique pour certains joueurs. Selon moi, c’est un pas dans la bonne direction, et ce sera probablement un gros coup de pub à Buffalo. Les curieux, attirés par l’évènement, découvriront peut-être une passion sans borne pour le hockey, qui sait…

Mais d’un autre côté, la Ligue Nationale de Hockey ne pourra répéter cet évènement trop souvent, sinon il perdra de son interêt et de sa magie.

J’ai bien hâte de voir si les hauts placés du hockey trouveront d’autres bonnes idées promotionnelles comme celle-là !

Marleau à Montréal ?

J’ai appris tantôt qu’une vieille rumeur refaisait surface, celle qui envoyait Saku Koivu à San Jose en compagnie de Michael Ryder contre Patrick Marleau. Des joueurs qui ont tous besoin de changer d’air un peu, après de débuts décevants voire très décevants.

Bon, ce n’est qu’une rumeur et je ne me fais aucune illusion ; mais si Bob Gainey a l’opportunité d’effectuer une telle transaction, il doit absolument saisir cette chance qui pourrait ne pas se reproduire.



Le hockey, c’est ma religion. J’en mange. Je lis les journaux, écoute la télé, vais sur des forums… Ici, ce blog, c’est MA place. Pour dire ce que je pense de ce monde du hockey qui, bien qu’exceptionnel, n’est pas parfait, et peut nous donner des raisons de sacrer…


Voici notre logo de partenariat, si jamais vous avez la bonté de nous faire un peu de publicité sur votre propre site...



Entrez votre email pour être averti de ce qui se passe sur RdH (nouvelles, nouveaux articles...) !

Rejoignez 7 autres abonnés

Catégories

Stats RdH

  • 38,260 vues

Pages les plus consultées


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.