Posts Tagged 'Andrei Markov'

La saga du capitaine

Tout le monde aime Josh Gorges. Regardez, tous ses coéquipiers veulent le coller!

Voilà un an que le Canadien de Montréal n’a plus de capitaine (depuis le départ, en fait, de Saku Koivu), et il semble bien que cette saga tire à sa fin. Dans La Presse ce matin, on apprenait en effet que le nom du prochain capitaine sera dévoilé dans les prochains jours / semaines. En tout cas, ce sera fait avant le début de la saison.

Comme vous le savez peut-être, les deux noms les plus souvent mentionnés comme étant les meilleurs candidats sont Josh Gorges et Brian Gionta. On a aussi beaucoup nommé Andrei Markov. Je ne ferais pas mon original et ne vous sortirai pas un nouveau nom inattendu de mon chapeau ; en effet, un regard rapide à la formation 2010-2011 du CH ne laisse aucun doute : outre ces trois joueurs, les autres n’ont soit pas les capacités de leader, n’ont pas assez d’expérience avec l’équipe ou sont encore trop jeunes. Dans cette dernière catégorie, on peut placer P.K. Subban et Ryan O’Byrne, qui pourront peut-être un jour prétendre au titre, mais pas maintenant.

J’y vais tout de go avec ma sélection : Josh Gorges. Bien qu’il ne croit pas tant en ses chances, je suis persuadé qu’il est le meilleur candidat. Tout d’abord, il est maintenant avec le Tricolore depuis plusieurs années (il avait été échangé contre Craig Rivet il y a trois ou quatre ans… un des bons coups de Bob Gainey). Il connait donc l’environnement montréalais, et les partisants le connaissent aussi (et l’apprécient de plus en plus). Il n’a jamais été pris dans un quelconque scandale et semble être un gars discret hors du monde du hockey, ce qui est très bien. Le capitaine doit représenter l’équipe et ne doit donc pas être vu en train de faire n’importe quoi sur Facebook. Lire la suite ‘La saga du capitaine’

Les voeux pour 2010 de ReligionDuHockey

Religion du Hockey a quelques voeux à faire pour l’année 2010. Voici ce que nous souhaitons.

À Tomas Plekanec, un gros contrat, à Montréal ou ailleurs.
À Mike Cammalleri, une couple de buts.
À Andrei Markov, une année sans blessure, parce qu’on a besoin de lui.
À Ryan O’Byrne, un but (dans le filet adverse).
À Sergeï Kostistyn, une nouvelle occupation nocturne.
À Glen Metropolit, une saison de 100 points.
À Benoit Pouliot, de l’amour.
À Carey Price, un blanchissage avant la fin de la saison.
Aux Montréalais, une équipe glorieuse…
Aux frères Molson, du succès.
Lire la suite ‘Les voeux pour 2010 de ReligionDuHockey’

INOUBLIABLE !

Si vous avez manqué les cérémonies précédant le match du Canadien, vous avez manqué quelque chose. C’est en effet aujourd’hui le jour officiel du centième anniversaire, pour ceux qui ne le savaient pas, parce que la date exacte de fondation du Club de Hockey Canadien est le 4 décembre 1909.

Et on a mis le paquet pour cette cérémonie ! Peut-être pour nous faire oublier le début de saison médiocre du Canadien qui s’est fait lavé par les Sabres hier… En tout cas, ça a été assez efficace, et le petit désintérêt qui se creusait en moi envers le Tricolore a disparu. Rien de mieux que de se réfugier dans le passé pour oublier le présent, des fois…

Ça a commencé avec la présentation des plus grands, ils y étaient presque tous : les Mahovlich, Larry Robinson, Serge Savard, Henri Richard et beaucoup d’autres. Pour la fin, on nous a réservé les trois plus grands du CH (encore vivants…) : Patrick Roy, Guy Lafleur et Jean Béliveau. Les trois ont été présentés avec grande classe, respectivement par Serge Savard (qui a repêché Roy), Viggo Mortensen (acteur que tous connaitront pour son rôle d’Aragorn dans le Seigneur des Anneaux et qui a été un grand fan du Canadien des années 70 et, incidemment, de Lafleur) et Gordie Howe (M. Hockey, qui est venu avec son chandail des Red Wings. J’ai appris une statistique impressionnante sur Howe : il a terminé dans le top 5 des marqueurs de la LNH lors de 20 saisons consécutives!).

Lire la suite ‘INOUBLIABLE !’

La malchance

C’est assez incroyable ce qui est en train de se passer chez le Canadien. En moins de deux semaines, l’équipe a perdu, au profit de la liste des blessés, Jaroslav Spacek, Brian Gionta, Scott Gomez, et probablement les deux frères Kostistyn en plus ! Le plus vieux se serait blessé en troisième hier en recevant un tir d’un défenseur de Columbus. Sergei, lui, a une entorse et est incertain.

Je suis excité de voir David Desharnais commencer le match pour le CH ce soir, ça a l’air d’un très bon joueur, mais je préfère quand même compter sur une équipe de partants et de vrais joueurs établis de la LNH !

En plus, Montréal va peut-être devoir jouer à seulement 19 joueurs ce soir si la décision de Sergei s’avère négative.
Lire la suite ‘La malchance’

Ça bouge à Montréal !

Grosse fin de semaine à Montréal, avec trois points sur une possibilité de quatre contre deux grosses formations (quoique les Wings ne font plus si peur cette année… Il leur manque quelque chose, une étincelle, je ne sais quoi… Lidstrom n’a que huit points depuis le début de l’année, Datsyuk est ordinaire, défensivement ça va plus ou moins bien. Mais bon, ils ont quand même une fiche de 11-6-4, ce qui n’est pas si pire.). Mais, au delà des performances, c’est en ce lundi que beaucoup de choses se sont passées. Allons-y en ordre chronologique d’importance.

Laraque suspendu
Pas de surprise là-dessus, Georges mérite ce traitement. Ces cinq matchs loin de l’action ne feront pas si changement pour lui, c’est le moins qu’on puisse dire. J’espère au moins que ceux-là le feront au moins réfléchir un peu plus sur le rôle qu’il a à remplir ici, qui n’est pas de prendre six minutes de punition sur le même jeu, mais plutôt d’imposer une présence physique permanante lorsqu’il est utilisé. Je comprends totalement qu’il soit déçu de son temps de jeu, mais ce n’est pas en faisant des gestes comme ça qu’il va revenir dans les bonnes grâces de l’entraîneur.

En vidéo : le geste de Laraque

C’est ce Price-là qu’on veut
Quelque chose de rare c’est produit : le même gardien a gardé les buts pour quatre matchs de suite pour le Canadien ! Et, pour une fois, une telle séquence n’est pas due au contre-performances de l’un, mais plutôt au succès de l’autre. Carey Price a enfin compris que c’était la saison de la vérité pour lui, en tout cas, c’est ce que j’espère. Je n’attribue pas ses quatres dernières performances (au cours desquelles il n’a accordé que huit buts au total) comme étant de la chance, mais plutôt du talent et, peut-être, un gros caractère. Il faut établir un ordre des gardiens à Montréal si on veut redresser l’équipe, et Carey ne laisse pas trop le choix à son entraîneur en ce moment. Jacques Martin se doit de garder son étoile devant le filet tant et aussi longtemps qu’il jouera comme ça.

Guillaume Latendresse s’en va! Et c’est le retour de Sergei Kostistyn…
Les trois points qui finissent le titre ne sont pas de l’appréhension. Je vois d’un très bon oeil le retour de Sergei dans la grosse équipe. Le CH a beau avoir connu une bonne semaine, ça ne veut pas dire que tout va bien et que tout est réglé, surtout que l’infirmerie se remplit encore à chaque jour. Spacek, Gomez, Gionta, D’Agostini, Markov, ce sont quand même des gros noms qu’il manque, et on a beau reprocher beaucoup de choses à SK, on ne peut pas gagner grand chose avec des Moen, Metropolit et Pacioretty sur la 2e ligne. J’espère vivement qu’il sera inséré dans la formation et qu’il suivra l’exemple de son frère en prenant un peu de maturité et en donnant son maximum.

Pour ce retour dans le grand club (pas celui de RDS, celui de la LNH), Sergei peut dire merci à Guillaume Latendresse, qui a été chassé de Montréal à coup de pieds dans le derrière. Pour moi, c’est une surprise. J’avais entendu des rumeurs, mais n’y croyais pas vraiment ; j’espérais qu’on essayerait des mater Tender plutôt que de l’envoyer loin d’ici et d’abandonner son cas. Je suis déçu de ça, j’aimais bien ce gros bonhomme, et en plus mon t-shirt avec son nom dans le dos est caduque. J’espère qu’il sera heureux avec Pierre-Marc Bouchard chez le Wild, où on lui donnera peut-être la chance de jouer avec régularité avec les mêmes joueurs. Peut-être nous fera-t-il regretter cet échange comme Mike Ribeiro l’a fait ? En attendant, regardons du bord de Montréal, où le nouveau venu, Benoit Pouliot, est un bon jeune qui pourra devenir très bon, mais qui, comme Tender est décevant. Pouliot est un joueur peu reconnu pour son ardeur au travail… un autre lâche avec le Tricolore ?!? Ça reste à voir.

Le mot de la fin
Scott Gomez : 2 buts, 9 passes, 8 000 000 $. C’est tout.

Le Canadien a le cancer

C’est un façon de parler, évidemment ; mais depuis deux semaines, les premiers symptomes de cette maladie que le Canadien de Montréal attrape année après année commencent à être visibles. Cette saison, ils arrivent même plus tôt que d’habitude.

C’est pourtant surprenant. Je croyais que notre équipe avait enfin réussi à vaincre ses démons et que cette saison était peut-être finalement la bonne. Pourquoi avais-je cette idée utopique ? En fait, c’est que le Tricolore réussissait enfin à remporter des matchs en les dominant vraiment, pendant 60 minutes, et par des scores inégaux, comme ce fameux 7 à 4 contre les Hurricanes.

On devait trop souvent ces victoires, encore une fois, aux unités spéciales qui étaient presque meilleures sans Sheldon Souray. Roman Hamrlik et Andrei Markov étincellaient, tout comme Mark Streit. Dès que les équipes adverses ont commencé à le comprendre, et ça semble être arrivé plus tôt cette saison, ils ont facilement pu contrer les efforts de l’attaque à cinq du Canadien. Et vu que cette équipe est 29e dans la LNH pour les buts pour à cinq contre cinq, on comprend un peu les déboires récents.

Il y a aussi les deux premiers trios offensifs, en particulier celui de Koivu, Higgins et Ryder/Latendresse, qui est souvent chamboulé par Guy Carbonneau. Cette ligne ne produit pas depuis déjà un bon moment et c’est le trio de Kovalev, Plekanec et Kostistyn qui venaient sauver les meubles ; mais maintenant que ce trio-là non plus marque de moins en moins souvent, rien ne va plus. Et on ne peut pas compter sur des joueurs défensifs ou de soutien pour faire gagner des matchs.

Devant le filet, Carey Price semble lutter de plus en plus pour le poste de #1. Selon moi, les deux gardiens connaissent des moments difficiles et le premier qui saura se sortir de la tempête obtiendra le filet pour un bon moment. Par contre, hier, le Canadien a annoncé que Jaroslav Halak viendrait faire un petit tour dans la Ligue Nationale car Carey Price serait "malade". Vraie maladie ou pas, Halak peut jouer un rôle déterminant. Si on lui offre un départ, et qu’il est exceptionnel, ça pourrait donner un boost aux deux autres.

D’autres changements sont-ils à venir ? Il faut l’espérer. À la défensive, il n’y a pas grand chose à prévoir ; ce n’est qu’aux joueurs actuels que revient la tâche de s’améliorer. À l’attaque par contre, Carbonneau devrait tenter d’avoir des combinaisons plus performantes et plus stables, mais une grosse partie de la tâche revient à Bob Gainey qui devra, soit en regardant vers Hamilton (pourquoi ne pas laisser une chance à Sergei Kostistyn ?) ou vers les autres équipes, devra fouetter ses joueurs.

Ce cancer-là arrive plus tôt, mais le CH a encore le temps de subir un forte thérapie et il n’est pas trop tard pour sauver la saison.

Vote ridicule…

Je viens de tomber, sur RDS.ca, sur les premiers résultats des votes pour le match des étoiles. Et mon opinion après ces résultats ne change pas mon opinion du 7 novembre : le procédé est ridicule.

Pour voir les résultats, allez à la fin de l’article.

Il y a plusieurs joueurs qui n’ont vraiment aucune affaire dans les premiers… Chez les attaquants, c’est pas pire. J’aurais vu Lecavalier plus haut, mais c’est surtout la présence de Maxim Afinogenov dans le top 10 qui me surprend. Ce joueur là connait une saison difficile et ne mérite pas des participer à un match des "supposées" étoiles.

Chez les défenseurs, ça se gâte ; la présence de Markov au premier rang est certes méritée, mais j’aurais pas pensé qu’il serait suivi par Sergei Gonchar, alors que ce dernier n’est même pas dans le top 10 ! Le deuxième est Zdeno Chara, qui a marqué son premier but samedi passé. Il connait un début assez difficile. La présence de Bryan McCabe aussi n’est pas justifiable.

On arrive finalement aux gardiens… et là… ouch ! Brodeur en 2e place, Miller en 5e place, Emery en 6e place, Kolzig en 10e place… Brodeur a connu une grande carrière, mais sa saison actuelle est ordinaire ; Miller et les Sabres vont mal ; Emery n’a disputé que deux parties ; et les Capitals de Kolzig sont derniers de l’Est.

Je réitère donc mes propos concernant que le vote des partisants est totalement stupide et devrait être retiré. Lire la suite ‘Vote ridicule…’

[+/-] Lecavalier en feu !

Voici encore une fois la chronique +/-, sur les joueurs les plus "hots" et les plus "cold" de la LNH actuellement.

Les plus

LNH - Lecavalier obtient cinq points dans un gain de 6 1 du LightningVincent Lecavalier Il s’est hier soir emparé du premier rang des marqueurs grâce à une récolte de cinq points (2-3) menant ainsi les siens à une victoire de 6 à 1 sur les pourtant puissants Canes de la Caroline. Le réveil du Lightning, cette semaine, qui connaissait auparavant des difficultés, est grandement dû à ces grandes performances du grand numéro 4.

Henrik Lundqvist J’en ai souvent parlé et avec raison : Lundqvist est probablement la grande raison pour laquelle les Rangers peuvent maintenir une fiche supérieure à .500. Avec l’offensive qui déçoit, le Suédois a dû prendre les choses en main.

Ilya Kovalchuk Quel joueur ! Ce Russe m’impressione grandement à date. Après une saison décevante l’an dernier, il semble en meilleure forme que jamais. Si vous avez l’occasion de regarder ses séquences sur YouTube, vous remarquerez son maniement de rondelle et ses lancers fulgurants…

Andrei Markov Toujours aussi discret dans le vestiaire, Markov est en voie de connaître sa meilleure saison offensive en carrière. En marquant, il y a deux jours, contre les Leafs, il égalait son total de buts de la saison dernière au complet. En plus de tout celà, il excelle dans son territoire. Le Canadien a entre les mains un défenseur très complet.

Autres à mentionner Henrik Zetterberg, Patrick Kane, Niklas Lidstrom, David Setoguchi, Chris Mason, Pascal Leclaire, Sidney Crosby, Tim Thomas…

Les moins

Michael Ryder Sa rétrogradation sur le troisième trio est amplement méritée. Malgré une amélioration de son jeu défensif, Michael Ryder n’arrive pas à marquer, et c’est pour "la rentrer d’dans" qu’on le paye.

David Vyborny Un seul but en 17 matchs et sept points au total, c’est un début décevant pour Vyborny. Pas vraiment à l’image des Blue Jackets qui eux, connaissent de bons moments.

Marc-André Fleury Ses performances irrégulières n’aident pas les Penguins qui ont une fiche en dessous de .500. Crosby ne peut pas donner la victoire au Pen’s à chaque rencontre.

Autres à mentionner Martin Brodeur, Patrik Elias (et les Devils en général), Maxim Afinogenov, Jordan Staal, l’attaque des Rangers…

Mes choix après un mois

La Ligue Nationale a amorcé sa saison depuis un mois environ, et déjà, certains joueurs se démarquent du lot. J’ai donc décidé de remettre mes trophées selon les performances accumulées jusqu’à maintenant. Pour chaque honneur, j’ai choisi trois joueurs comme nominé mais un seul comme gagnant ; le gagnant est en gras.

Calder [meilleure recrue] : Jonathan Toews, Patrick Kane, Sam Gagner
Un choix facile ici. Sans Kane, les Hawks seraient probablement beaucoup plus bas au classement. Il mène les recrues de la Ligue actuellement 19 points. Pour plus d’informations sur les recrues, lisez cet article.

Hart [joueur le plus utile à son équipe] : Henrik Zetterberg, Henrik Lundqvist, Daniel Alfredsson
Zetterberg est en voie de connaître la saison de sa carrière. Avec son comparse de toujours, Pavel Datsyuk, il est en train de brûler la Ligue Nationale, tout simplement. Ses 26 points le placent au sommet des pointeurs de la LNH devant les Crosby, Lecavalier et Alfredsson.

Jack Adams [meilleur entraîneur] : John Paddock, Mike Babcock, Ken Hitchcock
Avec une bande de jeunes qui arrivaient au début de la saison en tant que négligés dans la conférence Ouest, Hitchcock a été excellent pour amener ses joueurs à un autre niveau, et pour la première fois de leur histoire, les Blue Jackets peuvent espérer aux séries.

Norris [meilleur défenseur] : Niklas Lidstrom, Andrei Markov, Sergei Gonchar
Les statistiques de ces trois défenseurs sont assez similaires ; chacun a autour de quinze points jusqu’à maintenant. Mais ce qui les différencie, ce sont les +/- : 0 pour Markov, -5 pour Gonchar et… +13 pour Lidstrom ! Lidstrom prouve qu’il est encore un des meilleurs défenseurs de la LNH avec ce début de saison encore une fois majestueux.

Vezina [meilleur gardien] : Pascal Leclaire, Martin Gerber, Chris Osgood, Henrik Lundqvist
Je ne peux m’empêcher de placer quatre candidats ici tant la compétition est forte. Et au début de la saison, j’aurais été surpris de voir trois de ces quatre candidats. J’aurais plutôt vu Brodeur et Luongo faisant une chaude lutte à Lundqvist. Et c’est ce dernier à qui je décerne le prix de meilleur gardien. Il a huit victoires, dont la moitié par blanchissages, et une moyenne d’arrêts de .940. Il est exceptionnel et permet à son équipe qui est en difficulté offensivement ces temps-ci, d’espérer gagner à chaque match.

Tricolore [meilleur joueur du Canadien] : Cristobal Huet, Saku Koivu, Andrei Markov
Le Français mérite l’honneur de justesse devant ses deux coéquipiers. Il connait encore une fois un bon début de saison et offre lui aussi une chance de gagner au CH match après match.

À votre tour de décerner des prix !

Même fiche, mêmes conclusions ?

Le Canadien de Montréal a une fiche de 7-2-0-3 après 12 matchs cette saison ; et si on regarde un peu ces statistiques et qu’on compare avec la saison dernière, on réalise que la fiche après 12 matchs était exactement identique en début novembre 2006.

Mais l’année passée, cette excellente fiche était très illusoire : le Tricolore gagnait souvent pas un seul but ou bien en prolongation, et le grand héros était Cristobal Huet. Cette année, oui Huet a une part du crédit, mais des patineurs méritent aussi beaucoup de mérite : Alex Kovalev a déjà sept buts (on doit simplement espérer qu’il maintienne la cadence…), Chris Higgins se révèle de plus en plus comme un attaquant de premier plan et un leader, Saku Koivu est bien parti lui aussi, Andrei Markov est un quart arrière idéal, Mark Streit fait presque oublier Sheldon Souray sur le power-play, Roman Hamrlik est une très bonne acquisition et Mike Komisarek peut accomplir de plus en plus de tâches défensives.

Et dans ce contexte, les points négatifs se font assez rares, les deux plus marquants étant les performances erratiques de Michael Ryder et Guillaume Latendresse (qui semble peu à peu revenir à ses bonnes habitudes) ainsi que la déception causée par le jeune Mikhaïl Grabovski.

Évidemment, il ne faut pas partir en peur : tout peut s’écrouler. Quand les équipes adverses vont avoir trouvé le truc pour empêcher Alex Kovalev d’être totalement à l’aise ou qu’ils vont découvrir les failles des deux gardiens, ça risque d’être plus difficile et c’est à ce moment qu’on verra la vraie nature du Canadien de Montréal version 2007-08. Par contre, force est d’admettre que ce que j’ai vu à date est encourageant.

Ça va mal au Minnesota… Après un départ canon, l’étoile du Wild du Minnesota commence à briller de moins en moins fort. La troupe de Jacques Lemaire est sur une séquence de cinq défaites. Jeudi soir, malgré les retours au jeu de Marian Gaborik et de Pavol Demitra, le Wild n’a pas réussi à battre les Blues. En attendant le retour de Niklas Backstrom, ils devront tenter de trouver des solutions…

… et les Rangers se ressaisissent Les Rangers de New York, sans rien casser, semblent avoir retrouvés quelque peu leurs moyens alors qu’ils ont signé trois victoires à leurs quatre derniers matchs, totalisant même deux blachissages et n’accordant qu’un total de cinq buts (les Blue Shirts doivent évidemment une fière chandelle à Henrik Lundqvist pour ses prouesses devant le filet).



Le hockey, c’est ma religion. J’en mange. Je lis les journaux, écoute la télé, vais sur des forums… Ici, ce blog, c’est MA place. Pour dire ce que je pense de ce monde du hockey qui, bien qu’exceptionnel, n’est pas parfait, et peut nous donner des raisons de sacrer…


Voici notre logo de partenariat, si jamais vous avez la bonté de nous faire un peu de publicité sur votre propre site...



Entrez votre email pour être averti de ce qui se passe sur RdH (nouvelles, nouveaux articles...) !

Rejoignez 7 autres abonnés

Catégories

Stats RdH

  • 38,257 vues

Pages les plus consultées


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.